La Woods Hole Oceonographic, centre spécialisé dans l'étude et l'exploration des océans, a conçu une vidéo permettant de comprendre la rareté de l'eau et la nécessité de la protéger. Une première sphère se formant aux côtés de la terre montre la totalité de l'eau présente sur notre planète. Soit une sphère d'environ 1.500 Km de diamètre, moins de la moitié du diamètre de la lune.


Une deuxième sphère, montrant le volume d'eau douce disponible sur la terre, se forme de la même manière que la précédente. D'une taille nettement plus petite (environ 35 millions de Km3), la nouvelle sphère ne représente que 3% de la totalité d'eau présente sur la Terre.


Enfin, une dernière sphère extraite de la précédente, apparaît sur la vidéo. Elle représente la part de l'eau accessible à l'homme. Soit environ deux tiers de l'eau douce.


Dans un contexte de dégradation écologique globale, les scientifiques tentent aujourd'hui de découvrir si des réserves d'eau supplémentaires sont présentes sur la Terre afin d'assurer une meilleure qualité de vie aux sept milliards d'êtres humains vivant sur notre planète.


Le Vif.be

La Woods Hole Oceonographic, centre spécialisé dans l'étude et l'exploration des océans, a conçu une vidéo permettant de comprendre la rareté de l'eau et la nécessité de la protéger. Une première sphère se formant aux côtés de la terre montre la totalité de l'eau présente sur notre planète. Soit une sphère d'environ 1.500 Km de diamètre, moins de la moitié du diamètre de la lune. Une deuxième sphère, montrant le volume d'eau douce disponible sur la terre, se forme de la même manière que la précédente. D'une taille nettement plus petite (environ 35 millions de Km3), la nouvelle sphère ne représente que 3% de la totalité d'eau présente sur la Terre. Enfin, une dernière sphère extraite de la précédente, apparaît sur la vidéo. Elle représente la part de l'eau accessible à l'homme. Soit environ deux tiers de l'eau douce. Dans un contexte de dégradation écologique globale, les scientifiques tentent aujourd'hui de découvrir si des réserves d'eau supplémentaires sont présentes sur la Terre afin d'assurer une meilleure qualité de vie aux sept milliards d'êtres humains vivant sur notre planète. Le Vif.be