Joe Landoline, 20 ans, a fait ses études à l'École Polytechnique de New York. Il vient de mettre au point un gel à base de plante très prometteur : il est capable d'arrêter une hémorragie en un temps record.

Le gel s'applique directement sur la peau ou sur les organes et en 15 secondes à peine, il pénètre dans les tissus, crée un caillot et stimule la cicatrisation. Le gel agit comme un accélérateur.

Selon le fondateur de Suneris, le gel ne nécessite pas de conditionnement particulier. Il se conserve dans une seringue à température ambiante. Aucune formation n'est nécessaire pour appliquer le produit qui est très simple d'utilisation.

Pour l'instant, le gel est destiné aux animaux et utilisé par les vétérinaires, mais des tests sur l'humain devraient bientôt débuter. À terme, l'objectif ambitieux de l'inventeur est de s'en servir sur les brûlures et pour régénérer les organes.

Joe Landoline, 20 ans, a fait ses études à l'École Polytechnique de New York. Il vient de mettre au point un gel à base de plante très prometteur : il est capable d'arrêter une hémorragie en un temps record. Le gel s'applique directement sur la peau ou sur les organes et en 15 secondes à peine, il pénètre dans les tissus, crée un caillot et stimule la cicatrisation. Le gel agit comme un accélérateur. Selon le fondateur de Suneris, le gel ne nécessite pas de conditionnement particulier. Il se conserve dans une seringue à température ambiante. Aucune formation n'est nécessaire pour appliquer le produit qui est très simple d'utilisation. Pour l'instant, le gel est destiné aux animaux et utilisé par les vétérinaires, mais des tests sur l'humain devraient bientôt débuter. À terme, l'objectif ambitieux de l'inventeur est de s'en servir sur les brûlures et pour régénérer les organes.