Imaginez un bioréacteur, type cuve à bière mais de la taille d'une tasse à café. A l'intérieur, dans un bain, des micro-organismes se multiplient et produisent des protéines nourricières. Pour ce faire, de l'électricité a été acheminée vers le dispositif. Par un processus d'électrolyse, elle y brise les molécules d'eau en atomes d'hydrogène et d'oxygène. Du dioxyde de carbone extrait de l'air y est introduit simultanément. Il est la source des atomes de carbone indispensables au développem...