Des scientifiques belges étudient de près des cosmonautes russes. Il ne s'agit pas de contre-espionnage, mais fait partie d'une recherche sur les effets d'un séjour prolongé dans l'espace sur la constitution humaine. Les êtres humains ne sont pas faits pour vivre en apesanteur permanente, même si certains vo...