Bob Behnken et Doug Hurley, qui ont décollé à bord d'une fusée Falcon 9 la veille depuis la Floride, sont les premiers astronautes à rejoindre l'ISS, à 400 km de la Terre, grâce à un véhicule d'une société privée.

La capsule Crew Dragon s'est amarrée à l'ISS à 14H16 GMT. "Amarrage confirmé", ont confirmé la société créée par Elon Musk et la Nasa. Le sas entre Dragon et la station spatiale doit maintenant être dépressurisé avant que l'écoutille de la capsule ne soit ouverte.

Depuis la fin des navettes spatiales en 2011, ce sont des fusées russes qui envoyaient les Américains vers l'ISS. La Nasa a chargé SpaceX de développer un nouveau taxi spatial, et si cette mission --qui pourrait durer jusqu'en août-- est certifiée sûre, les Américains ne dépendront plus des Russes pour accéder à l'espace. Pour trois milliards de dollars, SpaceX a promis à la Nasa six allers-retours vers l'ISS, avec quatre astronautes à bord.

L'événement est diffusé en direct sur le site internet de la Nasa.

Bob Behnken et Doug Hurley, qui ont décollé à bord d'une fusée Falcon 9 la veille depuis la Floride, sont les premiers astronautes à rejoindre l'ISS, à 400 km de la Terre, grâce à un véhicule d'une société privée. La capsule Crew Dragon s'est amarrée à l'ISS à 14H16 GMT. "Amarrage confirmé", ont confirmé la société créée par Elon Musk et la Nasa. Le sas entre Dragon et la station spatiale doit maintenant être dépressurisé avant que l'écoutille de la capsule ne soit ouverte. Depuis la fin des navettes spatiales en 2011, ce sont des fusées russes qui envoyaient les Américains vers l'ISS. La Nasa a chargé SpaceX de développer un nouveau taxi spatial, et si cette mission --qui pourrait durer jusqu'en août-- est certifiée sûre, les Américains ne dépendront plus des Russes pour accéder à l'espace. Pour trois milliards de dollars, SpaceX a promis à la Nasa six allers-retours vers l'ISS, avec quatre astronautes à bord.L'événement est diffusé en direct sur le site internet de la Nasa.