Quelque 26.500 enfants en Belgique sont placés sous Rilatine, une amphétamine prescrite aux enfants souffrant de déficit de troubles de l'attention et/ou de la concentration, rapporte la Dernière Heure lundi.

En 2004, seuls 6000 élèves en prenaient. Les spécialistes s'inquiètent de l'augmentation de ces "diagnostics flous" qui permettent de "prescrire massivement une drogue, un analogue de la cocaïne". La plupart des enfants diagnostiqués comme souffrant de déficit de l'attention "ont pourtant seulement besoin de limites, de repères, d'espace où se défouler".

LeVif.be, avec Belga

Quelque 26.500 enfants en Belgique sont placés sous Rilatine, une amphétamine prescrite aux enfants souffrant de déficit de troubles de l'attention et/ou de la concentration, rapporte la Dernière Heure lundi. En 2004, seuls 6000 élèves en prenaient. Les spécialistes s'inquiètent de l'augmentation de ces "diagnostics flous" qui permettent de "prescrire massivement une drogue, un analogue de la cocaïne". La plupart des enfants diagnostiqués comme souffrant de déficit de l'attention "ont pourtant seulement besoin de limites, de repères, d'espace où se défouler". LeVif.be, avec Belga