"La chambre de l'instruction vient de rendre sa décision et valide dans son intégralité la procédure", a déclaré à des journalistes Me Nicolas Huc-Morel, avocat de la fille de Liliane Bettencourt, après avoir pris connaissance de la décision de la cour d'appel de Bordeaux. Il a précisé que la chambre de l'instruction avait notamment validé l'expertise médicale de la richissime héritière du groupe de cosmétiques L'Oréal, au coeur du dossier. Cette expertise avait conclu à la sénilité de Mme Bettencourt depuis septembre 2006. Dans cette affaire, l'ancien président Sarkozy est soupçonné par les juges d'avoir profité des largesses de la milliardaire pour financer sa campagne électorale en 2007. Il avait été mis en examen (inculpé) le 21 mars pour abus de faiblesse. (Belga)

"La chambre de l'instruction vient de rendre sa décision et valide dans son intégralité la procédure", a déclaré à des journalistes Me Nicolas Huc-Morel, avocat de la fille de Liliane Bettencourt, après avoir pris connaissance de la décision de la cour d'appel de Bordeaux. Il a précisé que la chambre de l'instruction avait notamment validé l'expertise médicale de la richissime héritière du groupe de cosmétiques L'Oréal, au coeur du dossier. Cette expertise avait conclu à la sénilité de Mme Bettencourt depuis septembre 2006. Dans cette affaire, l'ancien président Sarkozy est soupçonné par les juges d'avoir profité des largesses de la milliardaire pour financer sa campagne électorale en 2007. Il avait été mis en examen (inculpé) le 21 mars pour abus de faiblesse. (Belga)