La Wallonie amorcera ainsi la vaccination du personnel d'aide et de soin de première ligne (1A4) en même temps que la Flandre, alors que Bruxelles a commencé cette semaine.

Ce développement intervient après les phases de vaccination du personnel et des résidents des maisons de repos, les hôpitaux, et en parallèle de la vaccination des institutions pour personnes en situation de handicap.

Plus de 120.000 personnes sont concernées par cette phase de vaccination. Elle commencera par un projet pilote le 17 février à l'hôpital Saint-Luc de Bouge (Namur) et démarrera vraiment le 23 février, sur un minimum de 29 sites de vaccination.

Ces derniers sont hébergés dans 25 hôpitaux de Wallonie (un site est toujours en attente de confirmation) et 4 centres de vaccination (Bierset, Ronquières, Louv'Expo et le hall des sports de Tournai), ces derniers faisant aussi office de "centre pilote" avant le démarrage de la vaccination pour le grand public.

Les invitations parviendront aux personnes concernées environ une semaine avant la période fixée pour la vaccination. Des informations aux différentes fédérations et coupoles de métiers ainsi que des webinaires sont d'ores et déjà programmés pour les différents professionnels de première ligne.

La Wallonie amorcera ainsi la vaccination du personnel d'aide et de soin de première ligne (1A4) en même temps que la Flandre, alors que Bruxelles a commencé cette semaine. Ce développement intervient après les phases de vaccination du personnel et des résidents des maisons de repos, les hôpitaux, et en parallèle de la vaccination des institutions pour personnes en situation de handicap. Plus de 120.000 personnes sont concernées par cette phase de vaccination. Elle commencera par un projet pilote le 17 février à l'hôpital Saint-Luc de Bouge (Namur) et démarrera vraiment le 23 février, sur un minimum de 29 sites de vaccination. Ces derniers sont hébergés dans 25 hôpitaux de Wallonie (un site est toujours en attente de confirmation) et 4 centres de vaccination (Bierset, Ronquières, Louv'Expo et le hall des sports de Tournai), ces derniers faisant aussi office de "centre pilote" avant le démarrage de la vaccination pour le grand public. Les invitations parviendront aux personnes concernées environ une semaine avant la période fixée pour la vaccination. Des informations aux différentes fédérations et coupoles de métiers ainsi que des webinaires sont d'ores et déjà programmés pour les différents professionnels de première ligne.