Apparue il y a quelques années sur les réseaux sociaux, la campagne No Nut November incite les hommes à ne pas se masturber pendant le mois de novembre. Plus de 110 000 hommes se sont engagés à relever ...

Apparue il y a quelques années sur les réseaux sociaux, la campagne No Nut November incite les hommes à ne pas se masturber pendant le mois de novembre. Plus de 110 000 hommes se sont engagés à relever le défi. Cependant, contrairement à la Tournée minérale, où les participants promettent de ne pas boire d'alcool durant le mois de février, l'abstinence sexuelle n'a pas d'effets positifs sur la santé. Elle ne serait même pas utile pour combattre la dépendance à la pornographie. "Il existe même un avantage avéré de la masturbation: les hommes sont moins susceptibles de développer un cancer de la prostate s'ils éjaculent en moyenne vingt fois par mois lors qu'ils ont entre 20 et 40 ans", relève Piet Hoebeke, urologue à l'UZ de Gand. Et ce n'est pas le seul avantage de la masturbation: le plaisir solitaire a également des effets bénéfiques sur la santé psychique, grâce au soulagement et au repos mental qu'il apporte. "Se masturber est aussi normal que se brosser les dents", affirme ainsi l'urologue.