On savait déjà qu'elles pouvaient receler des matières fécales diffusées par la chasse d'eau, mais une nouvelle étude révèle qu'elles peuvent également abriter des bactéries résistantes aux antib...

On savait déjà qu'elles pouvaient receler des matières fécales diffusées par la chasse d'eau, mais une nouvelle étude révèle qu'elles peuvent également abriter des bactéries résistantes aux antibiotiques. En effet, selon l'université américaine de Northwestern, ces bactéries peuvent se mélanger facilement à des germes résistants aux antibiotiques. Certaines protéines sont capables de détruire les antibiotiques qui se trouvent dans les cellules bactériennes. Les chercheurs ont observé pas moins de 176 types de ces protéines sur les brosses à dents étudiées. La plupart des microbes ne survivent pas grâce aux antimicrobiens contenus dans le dentifrice ou le bain de bouche et de l'alternance constante de l'humidité et de la sécheresse. Mais certaines bactéries persistantes et indestructibles en sont capables et risquent d'entrer dans le corps quand on se brosse les dents. Pour limiter le risque, il est conseillé de remplacer sa brosse au moins tous les trois mois.