Selon une étude de l'université d'Anvers réalisée auprès de 4 684 participantes, près de 89% des femmes souffrent de règles douloureuses. Elles se plaignent de crampes au bas-ventre, qui peuvent s'étendre au dos et aux jambes, e...

Selon une étude de l'université d'Anvers réalisée auprès de 4 684 participantes, près de 89% des femmes souffrent de règles douloureuses. Elles se plaignent de crampes au bas-ventre, qui peuvent s'étendre au dos et aux jambes, et qui sont parfois ressenties partout dans le corps. Certaines éprouvent des nausées ou des maux de tête. La moitié d'entre elles indiquent recourir aux antidouleurs pendant cette période. On y apprend également qu'en moyenne, une femme a ses menstruations pendant environ 3 000 jours de sa vie, soit plus de huit ans au total. Celles-ci peuvent donc avoir un impact considérable sur leurs prestations, que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle. A cet égard, une étude néerlandaise réalisée auprès de 43 000 femmes révèle que 38% d'entre elles ne sont pas capables d'exécuter leurs tâches quotidiennes pendant cette période. L'étude relance le débat sur les congés menstruels qui permettraient aux femmes atteintes de dysménorrhée de rester chez elles les jours où leurs menstruations les font souffrir. En France, une entreprise octroie déjà ce congé à ses salariées victimes de règles douloureuses.