Le média japonais NHK a voulu savoir comment le Covid 19 s'était propagé sur les bateaux de croisière, à travers une petite expérimentation, a repéré le site de la RTBF.

Avant le début du repas, sous forme de buffet, les mains d'un des convives ont été recouvertes d'une peinture fluorescente invisible à l'oeil nu. A sa table, on retrouve dix personnes. Au bout de 30 minutes, la pièce est plongée dans le noir. Résultat : on retrouve de la peinture fluorescente un peu partout, sur la vaisselle de la table et du buffet mais aussi sur les autres personnes présentes.

Si le coronavirus s'était retrouvé sur les mains de cet homme, on peut imaginer le nombre de contaminations au cours de ce dîner. Cette petite expérience rappelle l'importance des gestes barrières comme se laver les mains régulièrement, rappelle le média, à l'heure où la Belgique entame un déconfinement progressif et où les familles sont autorisées à se revoir en petit comité.

Le média japonais NHK a voulu savoir comment le Covid 19 s'était propagé sur les bateaux de croisière, à travers une petite expérimentation, a repéré le site de la RTBF. Avant le début du repas, sous forme de buffet, les mains d'un des convives ont été recouvertes d'une peinture fluorescente invisible à l'oeil nu. A sa table, on retrouve dix personnes. Au bout de 30 minutes, la pièce est plongée dans le noir. Résultat : on retrouve de la peinture fluorescente un peu partout, sur la vaisselle de la table et du buffet mais aussi sur les autres personnes présentes.Si le coronavirus s'était retrouvé sur les mains de cet homme, on peut imaginer le nombre de contaminations au cours de ce dîner. Cette petite expérience rappelle l'importance des gestes barrières comme se laver les mains régulièrement, rappelle le média, à l'heure où la Belgique entame un déconfinement progressif et où les familles sont autorisées à se revoir en petit comité.