"La pilule sera blanche au lieu de bleue, mais ce sera le même produit, fabriqué dans les mêmes conditions en France, et donc avec les mêmes garanties de sécurité et d'efficacité pour le patient", explique An Van Gerven, Senior manager chez Pfizer. Le Viagra restera en vente parallèlement.

L'arrivée des génériques sur le marché des troubles érectiles, partagé jusqu'ici par trois médicaments (Viagra, Cialis et Levitra), va faire chuter les prix. Un générique se doit généralement d'être 30% moins cher que le médicament original. Selon Sudpresse, plus d'une dizaine de fabricants de génériques ont déjà demandé, et reçu du ministère de la Santé, l'autorisation de lancer leur copie. L'an dernier, 380.758 boîtes des trois médicaments contre l'impuissance (Viagra, Cialis et Levitra) ont été vendues en Belgique, pour un montant d'environ 35 millions d'euros.