Selon une étude publiée dans la revue British Medical Journal, fumer une seule cigarette par jour est plus dangereux qu'on ne le croit. L'équipe de chercheurs affirme qu'il est nécessaire d'arrêter totalement de fumer, davantage que juste réduire sa consommation, si on veut réduire considérablement les risques de problèmes cardiovasculaires.
...

Selon une étude publiée dans la revue British Medical Journal, fumer une seule cigarette par jour est plus dangereux qu'on ne le croit. L'équipe de chercheurs affirme qu'il est nécessaire d'arrêter totalement de fumer, davantage que juste réduire sa consommation, si on veut réduire considérablement les risques de problèmes cardiovasculaires."Il semble y avoir une croyance selon laquelle fumer beaucoup moins réduit considérablement le risque d'avoir tous les troubles liés au tabagisme", confirme Allan Hackshaw (University College London), coauteur de l'étude, cité par The Guardian. "Si cela est vrai pour le cancer, cela ne semble pas l'être pour les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux".Pour établir ses conclusions, l'équipe de chercheurs a examiné les données de 55 rapports publiés sur le sujet, couvrant en tout 141 études menées entre 1946 et 2015. L'équipe s'est principalement concentrée sur la différence d'impact entre fumer une cigarette par jour, 20 cigarettes par jour ou aucune. Alors qu'on pourrait s'attendre à un ratio de 5% pour ceux qui n'en fument qu'une par jour, par rapport à ceux qui en fument 20, le risque est en réalité beaucoup plus élevé. En tenant compte de plusieurs facteurs (âge, IMC, pression artérielle...), ils ont constaté qu'une personne qui fumait une seule cigarette par jour avait beaucoup plus de risques de souffrir d'une maladie coronarienne qu'un non-fumeur. "Le problème, c'est qu'avec les maladies cardiovasculaires, les effets sur le système sanguin et le coeur se produisent très rapidement. Vous avez seulement besoin d'être un peu exposé pour avoir de grands effets négatifs", explique Hackshaw.Pour réduire au maximum le risque, il vaut mieux arrêter totalement de fumer, insistent les scientifiques. Ils rappellent en outre que le risque cardiovasculaire est loin d'être le seul effet néfaste du tabagisme.