Les symptômes les plus courants sont le déficit facial (une déviation de la bouche ou un côté du visage qui ne bouge plus), l'aphasie (difficultés à parler) et le déficit moteur (un membre du corps qui ne réagit plus).

Pour s'en souvenir facilement, un seul acronyme à retenir: FAST. Le F pour Face (déficit facial), A pour Arms (déficit moteur) et le S pour Speech (aphasie). Enfin, le T rappelle qu'il faut agir le plus vite possible. Malgré l'épidémie de coronavirus, le BSC insiste sur la nécessité d'une prise en charge rapide. "Ne restez pas chez vous!, presse-t-il, insistant sur le fait que la prise en charge a été adaptée pour éviter toute contamination.

Le Belgian Stroke Council profite également de la Journée mondiale de l'AVC du 29 octobre pour lister des mesures de prévention, afin d'éviter d'être frappé par un accident vasculaire cérébral, qui se produit le plus souvent lorsqu'une artère cérébrale est bouchée à cause d'un caillot de sang.

Il s'agit notamment de contrôler son hypertension artérielle, de pratiquer une activité physique cinq fois par semaine ou de manger sainement et de manière équilibrée. Arrêter de fumer et réduire sa consommation d'alcool peuvent également réduire les risques.

Chaque année, 19.000 personnes sont touchées par un AVC en Belgique.

Les symptômes les plus courants sont le déficit facial (une déviation de la bouche ou un côté du visage qui ne bouge plus), l'aphasie (difficultés à parler) et le déficit moteur (un membre du corps qui ne réagit plus). Pour s'en souvenir facilement, un seul acronyme à retenir: FAST. Le F pour Face (déficit facial), A pour Arms (déficit moteur) et le S pour Speech (aphasie). Enfin, le T rappelle qu'il faut agir le plus vite possible. Malgré l'épidémie de coronavirus, le BSC insiste sur la nécessité d'une prise en charge rapide. "Ne restez pas chez vous!, presse-t-il, insistant sur le fait que la prise en charge a été adaptée pour éviter toute contamination. Le Belgian Stroke Council profite également de la Journée mondiale de l'AVC du 29 octobre pour lister des mesures de prévention, afin d'éviter d'être frappé par un accident vasculaire cérébral, qui se produit le plus souvent lorsqu'une artère cérébrale est bouchée à cause d'un caillot de sang. Il s'agit notamment de contrôler son hypertension artérielle, de pratiquer une activité physique cinq fois par semaine ou de manger sainement et de manière équilibrée. Arrêter de fumer et réduire sa consommation d'alcool peuvent également réduire les risques. Chaque année, 19.000 personnes sont touchées par un AVC en Belgique.