Une personne qui vapotait a succombé à une maladie pulmonaire grave aux États-Unis, selon les autorités américaines, qui peinent à identifier la cause des maladies de près de 200 autres patients adeptes des cigarettes électroniques. "Nous avons été informés du décès d'un adulte qui avait été hospitalisé pour une grave maladie respiratoire inexpliquée, après avoir vapoté", a déclaré la directrice médicale de l'État américain de l'Illinois. Les autorités sanitaires fédérales ont recensé depuis fin juin 193 cas potentiels de maladies pulmonaires sévères dans 22 des 50 États américains, associés à du vapotage.
...