Le nombre d'enfants en surpoids a triplé ces 30 dernières années. Or, un enfant obèse est davantage exposé au risque de maladies cardiovasculaires, de diabète, d'arthrose, d'asthme, de troubles du sommeil et de cancer, rappellent les associations.

Les règles de publicité sont aussi insuffisantes face à ce phénomène.

C'est pourquoi elles lancent ensemble le site "nojunkfood4kids", contre la malbouffe chez les enfants. Cette campagne vise principalement à sensibiliser les parents et à dénoncer un marketing "trop agressif". Des conseils en nutrition sont notamment disponibles.

Le nombre d'enfants en surpoids a triplé ces 30 dernières années. Or, un enfant obèse est davantage exposé au risque de maladies cardiovasculaires, de diabète, d'arthrose, d'asthme, de troubles du sommeil et de cancer, rappellent les associations. Les règles de publicité sont aussi insuffisantes face à ce phénomène. C'est pourquoi elles lancent ensemble le site "nojunkfood4kids", contre la malbouffe chez les enfants. Cette campagne vise principalement à sensibiliser les parents et à dénoncer un marketing "trop agressif". Des conseils en nutrition sont notamment disponibles.