La femme de 31 ans et l'homme de 43 ans n'avaient pas fait effectuer, entre février 2007 et juin 2008, de vaccin contre la polio sur leur fils. Ils affirmaient pourtant être en ordre et avoir transmis une attestation de vaccination à l'agent de quartier, document qui, selon leurs propos durant la première audience, aurait été perdu entre-temps.

La femme de 31 ans et l'homme de 43 ans n'avaient pas fait effectuer, entre février 2007 et juin 2008, de vaccin contre la polio sur leur fils. Ils affirmaient pourtant être en ordre et avoir transmis une attestation de vaccination à l'agent de quartier, document qui, selon leurs propos durant la première audience, aurait été perdu entre-temps.