C'est ce que révèle une étude du King's College de Londres publiée par The Lancet Psychiatry et relayée par le quotidien De Morgen. Entre 2010 et 2015, les chercheurs ont examiné tous les cas de psychose signalés aux services de soins mentaux de onze endroits différents en Europe. Une psychose sur cinq serait liée à la consommation de cannabis. Londres et Amst...

C'est ce que révèle une étude du King's College de Londres publiée par The Lancet Psychiatry et relayée par le quotidien De Morgen. Entre 2010 et 2015, les chercheurs ont examiné tous les cas de psychose signalés aux services de soins mentaux de onze endroits différents en Europe. Une psychose sur cinq serait liée à la consommation de cannabis. Londres et Amsterdam, deux villes où il est aisé de se procurer du cannabis à teneur élevée en THC, sont particulièrement touchées par le problème. Le centre d'expertise flamand d'alcool et de drogues (VAD) indique que le nederwiet, le cannabis néerlandais qui contient parfois jusqu'à 22% de THC, se retrouve aussi sur le marché belge. Un phénomène inquiétant, surtout quand on sait que la teneur en THC présente dans le cannabis belge augmente également. Pics de THC "En moyenne, le cannabis contient environ 10% de THC avec des pics de 15 ou 18%. Si vous consommez une telle quantité la première fois que vous fumez un joint, vous aurez certainement une réaction psychotique", explique le toxicologue Jan Tytgat (KU Leuven) au quotidien De Morgen. Il estime cependant que ce n'est pas une raison pour criminaliser la consommation. "Le cannabis est sur le marché, alors contrôlez l'usage. Les jeunes qui fument doivent connaître le taux de THC", dit-il en ajoutant qu'il désapprouve l'apparition de points de vente, car "la commercialisation attire de nouveaux usagers".Interrogé par De Morgen, le psychiatre Ruud Van Winkel (KULeuven) constate également que 60 à 80% des jeunes qui viennent le consulter pour une première psychose fument régulièrement de l'herbe. "Il y a évidemment un lien causal, mais le cannabis n'est qu'une partie de la cause. Les psychoses sont également déclenchées par le stress, les problèmes relationnels ou une crise identitaire."