Deux heures par semaine dans la nature sont bénéfiques pour la santé, selon une récente étude de l'Université d'Exeter. Cela fonctionne aussi si ces 120 minutes sont divisées en plusieurs fois. En réalité, c'est surtout le sentiment de tranquillité induit par un environnement naturel qui est la clé du bien être. Parmi les bienfaits, on retrouve : une diminution du stress, une immunité boostée, plus d'efficacité et de créativité au travail, du temps pour soi ou en famille... Voici quelques conseils pour se rapprocher de la nature, même si l'on habite dans un environnement urbain.
...

Deux heures par semaine dans la nature sont bénéfiques pour la santé, selon une récente étude de l'Université d'Exeter. Cela fonctionne aussi si ces 120 minutes sont divisées en plusieurs fois. En réalité, c'est surtout le sentiment de tranquillité induit par un environnement naturel qui est la clé du bien être. Parmi les bienfaits, on retrouve : une diminution du stress, une immunité boostée, plus d'efficacité et de créativité au travail, du temps pour soi ou en famille... Voici quelques conseils pour se rapprocher de la nature, même si l'on habite dans un environnement urbain. Aménager son emploi du temps. Commencer sa journée en prenant le petit-déjeuner dans son jardin ou sur sa terrasse - ou même près d'une fenêtre ouverte - est une façon simple de bénéficier d'un moment de quiétude. Essayez de trouver des moments, mêmes brefs, dans votre emploi du temps, comme aller prendre l'air pendant votre pause de midi, passer quelques minutes à observer le ciel avant de vous coucher ou descendre du bus un arrêt plus tôt pour se balader un peu. Faire davantage attention au monde qui nous entoure. Autrement dit, retrouver l'émerveillement d'un enfant face aux petites choses de la vie. Pourquoi ne pas examiner de plus près les plantes, les arbres et les insectes ? "Il y a de la vie partout, mais c'est si facile de la rater. Au lieu de cela, ralentissez, arrêtez-vous et remarquez-la", conseille Leanne Manchester des Wildlife Trusts dans The Guardian. Il n'est pas forcément nécessaire de faire une grande promenade, mais juste de s'arrêter quelques secondes pour observer une abeille, une fleur... Faire appel à tous ses sens. Le chant des oiseaux, l'odeur du gazon fraichement tondu, le goût d'une fraise des bois... Les manières de porter son attention sur les éléments de la nature sont nombreuses. Un seul mot d'ordre pour y parvenir : éloignez-vous des autres distractions. Un moment de partage. Si vous faites une promenade avec quelqu'un, demandez-lui les éléments qui ont attiré son attention, surtout si vous êtes avec des enfants. En plus d'un moment de partage, c'est l'occasion de voir la nature à travers un autre regard et remarquer de nouvelles choses. La nature chez soi. Il est plus efficace d'avoir une expérience répétée, même banale, de la nature, qu'une expérience ponctuelle dans un environnement foisonnant. Ce qui nous marque le plus, ce sont les choses qui font partie de notre quotidien, la nature "ordinaire", proche de chez soi. Et aussi chez soi : que ce soit prendre soin de son petit potager, planter quelques aromates ou tout simplement parsemer son intérieur de plantes faciles à entretenir. Faire son sport dehors. Exit la salle de sport bondée. Plutôt que de courir sur un tapis roulant, aller faire un petit tour dans le parc le plus proche. D'autres disciplines, comme le yoga, peuvent aussi être pratiquées en extérieur.