Remontants incontournables chez les travailleurs et les étudiants, les boissons énergisantes sont en passe de se voir interdire aux enfants et aux adolescents au Royaume-Uni. Le plan serait d'empêcher la vente de boissons caféinées et autres Red Bull aux moins de 16 ans, voire aux mois de 18 ans. Raison invoquée : de graves problèmes de santé en cas de consommation excessive. A quel niveau ? Et en est-il de même pour les adultes ? The Independent fait le point sur cette boisson qui fait débat.
...

Remontants incontournables chez les travailleurs et les étudiants, les boissons énergisantes sont en passe de se voir interdire aux enfants et aux adolescents au Royaume-Uni. Le plan serait d'empêcher la vente de boissons caféinées et autres Red Bull aux moins de 16 ans, voire aux mois de 18 ans. Raison invoquée : de graves problèmes de santé en cas de consommation excessive. A quel niveau ? Et en est-il de même pour les adultes ? The Independent fait le point sur cette boisson qui fait débat. Une boisson énergisante est une boisson commercialisée dans le but de fournir aux consommateurs un niveau accru de vigilance mentale et de stimulation physique. Elles contiennent généralement des niveaux élevés de caféine, le double de la teneur d'une tasse de café moyenne (40mg). Le Royaume-Uni souhaite précisément interdire les boissons qui contiennent plus de 150mg ou plus par litre. Ce type de boisson a également une haute teneur en sucre et peut contenir d'autres ingrédients liés au renforcement de l'énergie du consommateur (ginseng, guarana, taurine...). Son interdiction au Royaume-Uni fait partie d'un plan plus global de lutte contre l'obésité chez les enfants. "C'est pourquoi nous prenons des mesures importantes pour réduire les quantités de sucres consommés par les jeunes et pour aider les familles à faire des choix plus sains", a expliqué la Première ministre britannique Theresa May. Selon Rhiannon Lambert, nutritionniste interrogée par The Independent, les boissons énergisantes ont une valeur nutritionnelle "nulle". De plus, il n'y a aucune raison pour qu'un enfant en ait besoin pour tenir jusqu'à la fin de la journée. Outre le risque d'obésité, il faut savoir que des quantités excessives de caféine peuvent entrainer de l'hypertension, des nausées, des vomissements et des convulsions, rappelle la nutritionniste. D'autres conséquences ont également été pointées par une étude publiée en 2015 dans la revue International Journal of Health Sciences, comme l'anxiété, l'insomnie, des troubles gastronomiques, maux de tête, ou encore de l'hyperactivité. Une étude menée en Suède a également mis en évidence un lien avec l'érosion dentaire. Sans oublier les risques de provoquer de l'arythmie cardiaque.Si les adultes sont mieux placés pour faire un choix éclairé dans leur alimentation, la consommation de boissons énergisantes doit quand même être surveillée de près. L'augmentation du taux de sucre et les dangers de la caféine s'appliquent à tout le monde. Les effets négatifs pour la santé pourraient même être exacerbés, étant donné que les adultes sont susceptibles de les consommer avec de l'alcool. La caféine réduisant la somnolence sans diminuer les effets de l'alcool, il y a "un risque supplémentaire que les gens adoptent un comportement dangereux", dû à une perte d'inhibition, précise encore Rhiannon Lambert. Un phénomène qui touche également fortement les adolescents, entrainant une hausse des comportements à risque. "Nous espérons que cela aura un impact positif sur l'obésité et les caries, et augmentera les niveaux de concentration à l'école", explique Clare Thornton-Wood, porte-parole de la British Dietetic Association. Cela peut également empêcher le développement de comportement d'accoutumance à un (très) jeune âge, qui met en péril la bonne santé à long terme. "Cela permettra également de promouvoir de meilleurs régimes alimentaires chez les enfants en général, car ces boissons peuvent être remplacées par des alternatives plus nutritives."