Quoi de plus simple que d'aller se promener ? Il suffit de pousser la porte et de suivre le bout de son nez jusqu'à revenir sain et sauf au logis ! Certains se limiteront à faire le tour du pâté de maisons le temps de prendre l'air ou de sortir le chien, mais pour nombre de personnes, une balade est avant tout une plongée dans la nature qui leur permettra de s'aérer l'esprit et d'oublier les soucis du quotidien. Ce contact actif avec le monde qui nous entoure a en effet le mystérieux pouvoir de faire s'évaporer les pensées obsessives (1-3). C'est de ce genre de promenade qu'il sera question ici, en soulignant d'emblée que l'offre est à peu près infinie et que nous nous bornerons donc à une modeste sélection (non commerciale) qui nous apparaît comme un excellent tremplin.
...

Quoi de plus simple que d'aller se promener ? Il suffit de pousser la porte et de suivre le bout de son nez jusqu'à revenir sain et sauf au logis ! Certains se limiteront à faire le tour du pâté de maisons le temps de prendre l'air ou de sortir le chien, mais pour nombre de personnes, une balade est avant tout une plongée dans la nature qui leur permettra de s'aérer l'esprit et d'oublier les soucis du quotidien. Ce contact actif avec le monde qui nous entoure a en effet le mystérieux pouvoir de faire s'évaporer les pensées obsessives (1-3). C'est de ce genre de promenade qu'il sera question ici, en soulignant d'emblée que l'offre est à peu près infinie et que nous nous bornerons donc à une modeste sélection (non commerciale) qui nous apparaît comme un excellent tremplin. Pour ceux qui aiment se promener mais n'aiment pas le faire seuls et ne trouvent pas de candidats dans leur cercle d'amis, le meilleur point de départ est sans doute la Fédération Francophone Belge de Marches Populaires (FFBMP), une asbl qui regroupe actuellement 163 clubs de promenade répartis un peu partout en Belgique francophone. Il suffit de quelques clics de souris pour accéder à l'ensemble des clubs de promenade de sa région ou au calendrier de toutes les marches organisées un jour, une semaine ou un mois donnés. C'est simple comme bonjour et l'on y a l'embarras du choix ! Tout est organisé. La majorité des promenades organisées suivent des itinéraires en boucle soigneusement balisés, d'une longueur de 5 à 40 kilomètres, mais on trouve aussi de temps à autre des événements de plus grande envergure ou des randonnées étalées sur plusieurs jours. Des structures comparables existent également en Flandre (Wandelsport Vlaanderen) et en Belgique germanophone (Volkssportverband des Gebietes Deutscher Sprache in Belgien ou VGDS). Les objectifs et le mode de fonctionnement sont à peu près les mêmes, même si les détails pratiques peuvent varier d'une association à l'autre. Pour ceux qui n'aiment pas trop les activités de groupe et préfèrent se promener seul ou avec quelques amis, beaucoup de communes proposent également des circuits de promenade balisés. Ceux-ci ont toutefois souvent le défaut d'emprunter en partie des routes asphaltées d'où la circulation (fût-elle locale) n'est pas complètement absente. Ils ne permettent donc pas de profiter pleinement de la tranquillité de la campagne, dont l'effet sur le bien-être psychologique est justement le plus marqué. Une bonne alternative peut être d'aller se balader dans l'une des nombreuses réserves naturelles de Natagora en Wallonie ou de Natuurpunt en Flandre (qui propose même un guide de ses circuits de promenade). Si vous aimez voir les choses en grand, jetez donc un oeil du côté de l'association " Sentiers de Grande Randonnée ", qui se charge de baliser des routes sur de plus longues distances. Elles sont définies par des partenaires locaux sensibles aux perles naturelles et culturelles et traversent l'Europe de part en part, parfois au fil de chemins millénaires. Le réseau belge est passablement dense, avec plus de 8000 kilomètres de circuits de randonnée (oui, sur ce tout petit territoire ! ) qui suivent le plus possible des chemins non asphaltés ou pavés et vous feront découvrir des coins et des recoins inattendus. Même à un jet de pierre d'un centre urbain, vous pourrez vous sentir un instant loin de tout... avant de vous retrouver un quart d'heure plus tard à une agréable terrasse sur la Grand-Place. Des bénévoles veillent à l'entretien des balises rouges et blanches ou jaunes et blanches qui jalonnent les routes à intervalles réguliers. Une autre possibilité intéressante est de participer à une marche organisée pour la bonne cause : Think Pink, la campagne nationale contre le cancer du sein, l'Oxfam Trailwalker et tant d'autres attirent chacune un public spécifique, ce qui peut en outre être l'occasion de nouer des contacts intéressants. Enfin, pensez à apprécier et préserver ce qu'il nous reste de nature et veillez à ne laisser aucune trace de votre passage, même si ce n'est qu'un tout petit papier... et si le coeur vous en dit, pourquoi ne pas emmener un sac pour ramasser les ordures des autres ? L'expérience n'en sera que plus intense !Personne n'aime sans doute se retrouver trempé, mais cela fait partie des joies de la nature. Si vous avez horreur de la pluie, vos jours de promenade risquent d'être limités... En réalité, il ne pleut d'ailleurs que 6% du temps dans notre pays. Vous devriez donc pouvoir vous promener (presque) tous les jours de l'année ! La marche et l'air frais ouvrent l'appétit, mais méfiez-vous : se promener est une forme d'exercice hautement efficiente en termes de consommation énergétique. En marchant tranquillement et sans sac à dos, vous consommerez à peine 100 kcal/h... et même à un rythme plus soutenu de l'ordre de 5 km/h, vous ne dépasserez pas 150 kcal/h (5), peu importe votre taille. N'espérez donc pas perdre du poids rien qu'en vous promenant (6). Si vous allez régulièrement vous promener seul(e), vous pouvez avancer à votre propre rythme en profitant de la sérénité du paysage... mais certains supportent mal la solitude, ont peur de se perdre ou craignent de croiser des individus louches. Une solution peut être d'aller vous promener à deux, mais en gardant une certaine distance ou en convenant de ne pas parler. Les personnes de grande taille marchent généralement à plus grandes enjambées que les petites, qui devront donc forcément faire davantage de pas pour ne pas rester à la traîne et se fatigueront plus vite. Si vous marchez en groupe, mettez-vous d'accord sur un rythme ou pour faire régulièrement des pauses, le dernier arrivé (généralement aussi le plus fatigué) décidant alors quand il est temps de repartir. Lorsqu'on évalue la longueur d'un circuit, on est souvent enclin à ne tenir compte que de la distance... alors que la nature du terrain aussi joue un rôle déterminant dans le degré de difficulté d'une promenade (4). Marcher dans le sable, la boue, les graviers, la neige, etc. demande facilement de deux à quatre fois plus d'énergie que sur un terrain normal (voir figure).Des chaussures solides dont la semelle n'est pas trop flexible sont meilleures pour les pieds. Si elles leur apportent un bon soutien, elles pèsent aussi davantage... et chaque kilo en plus au bout des jambes fatigue les muscles et accroît la consommation d'énergie de 7 à 10%. L'essentiel est toutefois d'avoir des chaussures adaptées au terrain ; les marcheurs chevronnés auront du reste moins besoin d'un bon soutien et pourront souvent se contenter d'un soulier plus léger. Nos pieds sont un véritable puzzle composé de 26 (petits) os, 33 articulations, plus d'une vingtaine de muscles et quatre couches de tissu conjonctif qui maintiennent la tension dans la voute plantaire. Cette structure en fait une base solide qui s'adapte aussi tout en souplesse à la nature du terrain et fait office de pare-chocs ou de tremplin à chaque pas ou chaque saut. Nos pieds sont en activité tout au long de la journée mais, en particulier chez les personnes qui travaillent assises ou mènent une vie très sédentaire, cela ne suffit pas toujours à entretenir le fonctionnement optimal du mécanisme. Aller régulièrement se promener avec des chaussures très légères (type " pieds nus ") a alors tout son intérêt et peut potentiellement contribuer à prévenir les blessures (7). Un exercice à recommander dans n'importe quel programme d'entrainement !