Nos décisions ne sont pas toutes réfléchies. Même si l'on croit qu'elles se basent sur des faits tangibles, il arrive quotidiennement que nous soyons influencés, voire dupés, par ce qu'on appelle les biais cognitifs. S'il en existe de toutes sortes, tous ont pour effet de modifier la manière dont nous évaluons une situation et nous empêchent, sans que nous nous en rendions compte, à réfléchir et agir de façon 100% rationnelle. Ce concept a été découvert dans les années 70 par Daniel Kahneman et Amos Tversky, des chercheurs en économie comportementale. Il en existe plus de 100, qui se produisent dans tous les domaines de la société et trompent autant notre jugement que notre raisonnement.
...