Toute personne dont le test est positif au coronavirus doit passer 10 jours en isolement. C'est bien connu maintenant. Mais cette règle a de nombreuses conséquences pour les colocataires (partenaire, parents, enfants,...).
...

Toute personne dont le test est positif au coronavirus doit passer 10 jours en isolement. C'est bien connu maintenant. Mais cette règle a de nombreuses conséquences pour les colocataires (partenaire, parents, enfants,...).Si votre colocataire est infecté, vous devez vous faire tester dès que possible et vous mettre immédiatement en quarantaine (isolement préventif) pendant 10 jours. Pendant cette période, vous pouvez développer la maladie et devenir contagieux. Après ces 10 jours, la personne infectée n'est plus malade, mais ses colocataires peuvent développer des symptômes. Depuis le 25 janvier, les contacts à haut risque doivent respecter une seconde période de quarantaine de 7 jours à partir du dernier contact à risque avec la personne infectieuse. Dans la plupart des cas, et certainement avec les enfants, cela commence dès le dixième jour de l'isolement du malade, car il n'est pas possible d'être vraiment séparé les uns des autres dans une même maison. Si vous vivez dans une grande maison avec plusieurs salles de bains, toilettes et salles à manger où la personne infectée peut s'isoler complètement et où il n'y a donc aucun contact avec les autres colocataires (ce qui n'est pas le cas dans de nombreux foyers belges), cette longue quarantaine ne s'applique pas car le dernier contact étroit avec la personne infectée peut avoir eu lieu plus tôt. Après ces 17 jours (ou plus tôt dans le cas d'une grande maison), lorsque la personne infectée s'est rétablie depuis longtemps et est sortie de l'isolement, le colocataire doit subir un second test. Un test effectué plus tôt que 7 jours ne peut pas être utilisé pour mettre fin à votre quarantaine plus tôt. Si vous obtenez un résultat négatif, l'isolement est terminé. Si votre test est positif, vous devez rester en isolement pendant 7 jours. Tant que le résultat n'est pas connu, la quarantaine reste de mise. Si le résultat est trop tardif et qu'il n'y a pas de symptômes, vous pourrez sortir de la quarantaine au 20e jour. Toutefois, si un autre membre de la famille s'est révélé positif entre-temps, une période de quarantaine de 7 jours s'appliquera, à compter du dixième jour d'isolement de la personne nouvellement infectée. Donc, tout recommence à zéro.Tout est, en réalité, beaucoup plus simple si vous tombez vous-même malade. Si votre colocataire est positif après le premier test, l'isolement durera 10 jours, à compter du jour du test. Dans ce cas, paradoxalement, on en sort beaucoup plus vite que si l'on reste en parfaite santé, à condition que les symptômes légers n'évoluent pas vers un covid sévère et une éventuelle hospitalisation. Si vous êtes vacciné, vous ne pouvez plus tomber malade. On pourrait donc penser que toutes ces règles de quarantaine pour les personnes qui ont déjà été vaccinées ne s'appliquent plus..... Ce n'est pas le cas. Les citoyens vaccinés n'ont aucun privilège et doivent suivre exactement les mêmes règles que les non-vaccinés. La raison : on ne sait toujours pas si une personne vaccinée peut encore transmettre le virus. Dès qu'un taux de vaccination suffisamment élevé sera atteint parmi les groupes à haut risque et que la pression sur le système de soins de santé sera réduite, des assouplissements seront apportés aux mesures sanitaires.Traduction: Caroline Lallemand