Commencer une relation avec un collègue, pousser la porte d'un fastfood, se garer dans un emplacement réservé aux moins-valides... Il nous arrive à tous d'adopter des comportements dont nous savons pertinemment qu'ils ne sont pas souhaitables, mais pourquoi ? Luc Swinnen, médecin et statisticien, propose des pistes d'explication inspirées du modèle cérébral formulé dans les années 50 du siècle dernier par le neuroscientifique Paul MacLean. " Ce modèle simplifié reste extrêmement précieux pour expliquer les comportements humains, mais aussi pour les modifier ", précise le spécialiste.
...