Pour rappel, le cancer du sein touche 1 femme sur 8. C'est le cancer le plus répandu chez la femme et celui avec le taux de mortalité le plus élevé. Selon GLOBOCAN (Global Cancer Observatory), 2,1 millions de personnes ont été diagnostiquées en 2018 dans le monde et 627 000 d'entre elles en sont décédées.Le record mondial du cancer du sein est en Belgique, avec 188 cas sur 100 000 femmes. Détecté à temps, il peut être guéri dans 9 cas sur 10.

Cette campagne organisée par "Le Cancer du Sein, Parlons-en!" a lieu du 1er au 31 octobre et rassemble chaque année des milliers de personnes. Avec son slogan "Tous unis par une même couleur", l'association symbolise son action à l'aide de rubans roses.Ceux-ci sont vendus au prix d'un euro et les bénéfices sont intégralement reversés pour la recherche scientifique contre le cancer du sein.

Tout le monde participe

L'action "Octobre Rose" fête ses 25 ans cette année. A l'occasion du mois de sensibilisation au dépistage, plusieurs actions ont été mises en place. Par exemple, la Tour Eiffel s'illumine en rose depuis 2014 afin de soutenir la campagne. Il y a également des marathons organisés dont les bénéfices sont reversés au profit d'octobre rose. En Bretagne, une vague rose de 3000 participants arborait les rues de la région. Certaines marques comme Paris XL, Kusmi tea, Birchbox ou encore Estée Lauder aident à lutter contre le cancer du sein en reversant la totalité ou une partie de leurs bénéfices après la vente de certains de leurs produits.

J'aime mes seins

Via son BRA challenge, la Ligue contre le cancer lance un message de sensibilisation avec son hashtag "JaimeMesSeins". Pour participer, il suffit de vous prendre en photo avec un soutien-gorge au-dessus de vos vêtements, de publier la photo sur vos réseaux sociaux avec le #JaimeMesSeins, de taguer lalinguecontrelecancer et de défier trois amis à faire de même. Les femmes ne sont pas les seules à pouvoir participer, les hommes sont également invités à relever le défi afin de montrer leur contribution à cette prévention.

La campagne Octobre rose touche bientôt à sa fin, mais la lutte contre le cancer du sein continue. Comme le dit si bien "Le Cancer du Sein, Parlons-en!", il faut informer, communiquer, partager et vaincre.

Auteure: Margaux Glamocic (Stagiaire)

Sources: https://www.bigagainstbreastcancer.org/fr/news/la-belgique-le-taux-de-cancer-du-sein-le-plus-élevé-du-monde , https://www.elle.be/fr/