Les poêles en Téflon sont fabriquées avec des composés perfluorés (PFC) qui ont la capacité de repousser l'eau, les matières grasses et la poussière. Ils sont également présents dans certains emballages alimentaires, vêtements imperméables ou produits cosmétiques. Reconnus pour être des agents antiadhésifs, les composés perfluorés sont aussi utilisés comme antitaches sur les textiles et tapis.

Substances toxiques

Ces substances ont l'air plutôt pratiques, mais elles sont reconnues comme des perturbateurs endocriniens. Généralement absorbés via l'eau, des aliments contaminés ou inhalés par des vapeurs libérées par les poêles lors de la cuisson, ces composés peuvent être nuisibles à la fertilité et aux organes sexuels masculins. En effet, ces perturbateurs endocriniens se lieraient aux récepteurs de la testostérone, ce qui bloquerait leur activation. Chez l'homme, la testostérone est la principale hormone sexuelle et elle joue un rôle essentiel dans la reproduction.

Réalisée dans le cadre d'un protocole de dépistage dans les écoles secondaires, l'étude italienne avait pour objectif d'étudier la relation entre l'exposition aux PFC et la santé reproductive des hommes. Les chercheurs ont comparé la taille du pénis, le volume des testicules et la qualité du sperme de 383 Italiens entre 16 et 22 ans: 212 d'entre eux vivant dans des régions fortement exposées aux PFC et 171 vivant dans des régions non exposées.

Un pénis 12,5% plus court et 6,3% plus mince que les autres

Les résultats ont montré que les hommes des régions contaminées ont un pénis en moyenne 12,5% plus court et 6,3% plus mince que les autres. Ils mettent également en évidence le plus faible volume des testicules, les spermatozoïdes moins sains et la distance ano-génitale plus réduite. Si la distance ano-génitale (distance entre le scrotum et l'anus) est plus faible, cela indique un moins bon développement de l'appareil reproducteur.

Les PFC sont présents dans beaucoup de produits du quotidien et survivent très longtemps dans l'environnement. Ils sont nuisibles au système reproductif masculin, mais ils sont également liés à la hausse du cholestérol, au cancer de la vessie et à celui de la prostate.

Le PFOA (un des PFC les plus courants) a été interdit en France depuis 2015 et devrait être banni dans toute l'Europe à partir de juillet 2020.

Auteure: Margaux Glamocic