C'est après la lecture de "Never in Anger", un ouvrage de l'anthropologue Jean Briggs paru dans les années 1970 dans lequel il raconte comment les inuit apprennent à leur enfant à maîtriser leur colère sans y recourir eux-mêmes, que le journaliste scientifique Michaeleen Doucleff a voulu se rendre dans l'Arctique pour partir à la recherche de la sagesse parentale et apprendre les techniques utilisées par les communautés inuites pour aider les enfants à apprendre à gérer leurs émotions. Elle y a découvert "une règle d'or" : on ne doit pas crier sur les petits enfants. Les adultes qui gardent la tête froide ont des enfants plus calmes. Dans les contrées polaires, le sang-froid semble la norme et crier sur un enfant est humiliant pour l'adulte. Il utilisera plutôt la narration d'histoires et les jeux de rôle pour encourager les jeunes à apprendre par eux-mêmes. Une technique éducative en totale contradiction avec ce qu'elle a vu en Amérique, où " nous essayons constamment de contrôler les activités des enfants, ...