Les données composées à partir de 1.300 patients Covid répartis dans 14 hôpitaux universitaires allemands, montrent une baisse du taux moyen de mortalité, de 20,7% pour la période comprise entre janvier et avril 2020 à 12,7% entre mai et septembre.

Dans l'ensemble, près d'un patient sur cinq (18,8%) est décédé dans ces établissements hospitaliers sur les neuf premiers mois de l'année écoulée.

Des progrès ont même été observés pour les malades placés sous assistance respiratoire, le taux de mortalité reculant, certes de manière moins prononcée, et passant de 39,8% de janvier à avril à 33,7% pour la période comprise entre mai et septembre.

Les données composées à partir de 1.300 patients Covid répartis dans 14 hôpitaux universitaires allemands, montrent une baisse du taux moyen de mortalité, de 20,7% pour la période comprise entre janvier et avril 2020 à 12,7% entre mai et septembre. Dans l'ensemble, près d'un patient sur cinq (18,8%) est décédé dans ces établissements hospitaliers sur les neuf premiers mois de l'année écoulée. Des progrès ont même été observés pour les malades placés sous assistance respiratoire, le taux de mortalité reculant, certes de manière moins prononcée, et passant de 39,8% de janvier à avril à 33,7% pour la période comprise entre mai et septembre.