Le régime cétogène connaît un grand succès depuis quelques mois, mais est en réalité utilisé depuis 1920. C'est d'ailleurs l'alimentation traditionnelle des Inuits, des Masaïs et de plusieurs tribus amérindiennes. Alors que beaucoup en vantent les mérites, d'autres s'interrogent sur les effets néfastes de ce régime sur la santé. Le principe de cette diète est d'atteindre un état de cétose. Pour y arriver, les règles sont très strictes. L'alimentation doit contenir 90% de lipides, 2% de glucides et 8% de protéines. Ce schéma alimentaire défie en tout point la pyramide alimentaire que nous connaissons, alors en quoi consiste exactement ce régime?

Le régime cétogène consiste à manger beaucoup de lipides afin que ceux-ci apportent des matières grasses dans le corps et réduisent le besoin en glucides. Les matières grasses apportées alimenteront le cerveau et deviendront une source d'énergie pour le corps et les muscles. Après plusieurs semaines, votre corps atteindra un état de cétose.

Moyen efficace pour perdre du poids?

En temps normal, votre corps tire son énergie des glucides. En appliquant le régime cétogène, les glucides sont limités. Le corps puise donc dans les réserves de glucides entreposées dans les muscles et le foie. Lorsque celles-ci sont épuisées, le corps puise ensuite dans les lipides et matières grasses pour produire de l'énergie, ce qui lui fait produire des déchets appelés corps cétoniques. Les corps cétoniques s'accumulent ensuite dans le sang et provoquent un état de cétose.

Lorsque le corps atteint l'état de cétose, l'appétit se réduit et la consommation de nourriture diminue. L'état de cétose se remarque au niveau de l'haleine et peut également être vérifié en achetant une bandelette d'analyse d'urine en pharmacie. L'haleine aura une odeur fruitée à cause de l'acétone, un corps cétonique libéré par vos voies respiratoires. L'odeur se rapproche de l'acétone, contenu dans le dissolvant.

Ce régime ne fait pas perdre des calories à proprement parler. Cependant, l'appétit diminue, on mange moins et on sera amené à ingérer moins de calories, ce qui entraînera une perte de poids.

L'état de cétose possède des points forts tels qu'un regain d'énergie et une protection de certaines pathologies. En revanche, commencer un régime cétogène peut provoquer d'importantes nausées, sensations de fatigue et maux de tête pendant plusieurs jours voire quelques semaines, le temps que votre corps s'habitue à vos nouvelles habitudes alimentaires.

Que peut-on manger si on adopte ce régime?

Le régime cétogène est très strict, et ne tolère aucun écart. Les aliments à consommer en grande quantité sont le poisson, les fruits de mer, la viande, la volaille, les légumes pauvres en glucides tels que les épinards et la laitue, ainsi que les fromages à pâte dure, les avocats, les olives et le jus de citron. Les oeufs, le beurre, l'huile végétale et la mayonnaise sont également fortement approuvés.

Les éléments que l'on peut consommer avec modération sont les légumes riches en glucides (sauf les carottes, betteraves, patates douces, petits pois et maïs), le lait et les yaourts entiers, le vin, l'alcool fort et le café sans sucre.

On conseille la consommation de gras mono-insaturés tels que l'huile de coco, l'avocat, les noix et les graines ainsi que les gras saturés comme la viande et les produits laitiers, car ils contiennent des matières grasses facilement transformables en corps cétoniques.

Quels produits sont proscrits?

Les aliments à bannir de son alimentation sont: le sucre, les féculents, le pain, les céréales, les biscuits, les fruits (sauf les baies), les légumineuses, les pommes de terres, les fromages à pâte molle, les boissons gazeuses et le chocolat. Le miel, la confiture, le sirop, le lait ou les yaourts à base de végétaux sont également proscrits. Pour finir, il faudra dire adieu aux jus de fruits et légumes ainsi qu'aux compotes de fruits.

Les points positifs du régime

Le régime cétogène apporte une sensation de satiété, une perte de poids rapide et ne possède aucune restriction calorique. Il serait également efficace dans le traitement de l'Alzheimer, des cancers et des crises épileptiques, raison pour laquelle il a été créé en 1920. Ce régime est souvent utilisé pour traiter le diabète de type 2 car son léger apport en glucides maintient un faible taux d'insuline.

Points négatifs du régime

Les premières semaines d'adaptation au régime cétogène sont particulièrement difficiles. Les personnes qui le testent peuvent ressentir des nausées, des maux de têtes et de fortes fatigues. Certaines personnes rencontrent également des problèmes de constipation. De plus, l'apport en graisse peut aggraver des problèmes cardiovasculaires. Ce qui reste le plus compliqué est le manque de diversité alimentaire. Aucun écart n'est permis et ce régime est particulièrement difficile à tenir.

Inquiétudes à propos du régime cétogène

Plusieurs inquiétudes persistent à propos du régime cétogène. Des problèmes de déficience nutritionnelle pourraient apparaître et rien ne prouve qu'il ne sera pas nocif sur le long terme. En effet, l'état de cétose est un recours en cas de manque de glucose, mais n'est pas censé être une condition permanente. "Il peut y avoir un déficit en vitamines, en minéraux et en fibres.", explique Luc Cynober, chef du service de biochimie à l'hôpital Cochin et auteur du livre Tout sur votre poids, ne prenez pas de risques! . "Avec ce régime, le corps est forcé d'utiliser ses réserves de glucose, or dans le muscle, le glucose est stocké avec de l'eau. Son utilisation entraîne donc une élimination d'eau qui contribue à la perte de poids, mais aussi à une déshydratation".

De plus, l'efficacité du régime n'est pas prouvée sur le long terme. Si on recommence à manger normalement, on risque de reprendre du poids. "Des travaux ont montré que les diètes pauvres en sucres permettent de maigrir plus rapidement que les régimes pauvres en graisses. Mais sur le long terme, les courbes de poids se rejoignent", affirme le Dr François Jornayvaz, responsable de l'unité de diabétologie aux Hôpitaux Universitaires de Genève et auteur de plusieurs articles scientifiques sur le régime cétogène.

Le régime cétogène n'a pas réellement de durée dans le temps, il est davantage considéré comme un mode de vie. Certaines personnes peuvent très bien s'y adapter et d'autres n'y arriveront pas. Il est important de consulter un médecin et d'en parler avant de s'engager, car ce régime n'est pas adapté à tout le monde.

Auteure: Margaux Glamocic

Le régime cétogène connaît un grand succès depuis quelques mois, mais est en réalité utilisé depuis 1920. C'est d'ailleurs l'alimentation traditionnelle des Inuits, des Masaïs et de plusieurs tribus amérindiennes. Alors que beaucoup en vantent les mérites, d'autres s'interrogent sur les effets néfastes de ce régime sur la santé. Le principe de cette diète est d'atteindre un état de cétose. Pour y arriver, les règles sont très strictes. L'alimentation doit contenir 90% de lipides, 2% de glucides et 8% de protéines. Ce schéma alimentaire défie en tout point la pyramide alimentaire que nous connaissons, alors en quoi consiste exactement ce régime?Le régime cétogène consiste à manger beaucoup de lipides afin que ceux-ci apportent des matières grasses dans le corps et réduisent le besoin en glucides. Les matières grasses apportées alimenteront le cerveau et deviendront une source d'énergie pour le corps et les muscles. Après plusieurs semaines, votre corps atteindra un état de cétose.En temps normal, votre corps tire son énergie des glucides. En appliquant le régime cétogène, les glucides sont limités. Le corps puise donc dans les réserves de glucides entreposées dans les muscles et le foie. Lorsque celles-ci sont épuisées, le corps puise ensuite dans les lipides et matières grasses pour produire de l'énergie, ce qui lui fait produire des déchets appelés corps cétoniques. Les corps cétoniques s'accumulent ensuite dans le sang et provoquent un état de cétose.Lorsque le corps atteint l'état de cétose, l'appétit se réduit et la consommation de nourriture diminue. L'état de cétose se remarque au niveau de l'haleine et peut également être vérifié en achetant une bandelette d'analyse d'urine en pharmacie. L'haleine aura une odeur fruitée à cause de l'acétone, un corps cétonique libéré par vos voies respiratoires. L'odeur se rapproche de l'acétone, contenu dans le dissolvant.Ce régime ne fait pas perdre des calories à proprement parler. Cependant, l'appétit diminue, on mange moins et on sera amené à ingérer moins de calories, ce qui entraînera une perte de poids.L'état de cétose possède des points forts tels qu'un regain d'énergie et une protection de certaines pathologies. En revanche, commencer un régime cétogène peut provoquer d'importantes nausées, sensations de fatigue et maux de tête pendant plusieurs jours voire quelques semaines, le temps que votre corps s'habitue à vos nouvelles habitudes alimentaires.Le régime cétogène est très strict, et ne tolère aucun écart. Les aliments à consommer en grande quantité sont le poisson, les fruits de mer, la viande, la volaille, les légumes pauvres en glucides tels que les épinards et la laitue, ainsi que les fromages à pâte dure, les avocats, les olives et le jus de citron. Les oeufs, le beurre, l'huile végétale et la mayonnaise sont également fortement approuvés.Les éléments que l'on peut consommer avec modération sont les légumes riches en glucides (sauf les carottes, betteraves, patates douces, petits pois et maïs), le lait et les yaourts entiers, le vin, l'alcool fort et le café sans sucre.On conseille la consommation de gras mono-insaturés tels que l'huile de coco, l'avocat, les noix et les graines ainsi que les gras saturés comme la viande et les produits laitiers, car ils contiennent des matières grasses facilement transformables en corps cétoniques.Les aliments à bannir de son alimentation sont: le sucre, les féculents, le pain, les céréales, les biscuits, les fruits (sauf les baies), les légumineuses, les pommes de terres, les fromages à pâte molle, les boissons gazeuses et le chocolat. Le miel, la confiture, le sirop, le lait ou les yaourts à base de végétaux sont également proscrits. Pour finir, il faudra dire adieu aux jus de fruits et légumes ainsi qu'aux compotes de fruits.Le régime cétogène apporte une sensation de satiété, une perte de poids rapide et ne possède aucune restriction calorique. Il serait également efficace dans le traitement de l'Alzheimer, des cancers et des crises épileptiques, raison pour laquelle il a été créé en 1920. Ce régime est souvent utilisé pour traiter le diabète de type 2 car son léger apport en glucides maintient un faible taux d'insuline. Les premières semaines d'adaptation au régime cétogène sont particulièrement difficiles. Les personnes qui le testent peuvent ressentir des nausées, des maux de têtes et de fortes fatigues. Certaines personnes rencontrent également des problèmes de constipation. De plus, l'apport en graisse peut aggraver des problèmes cardiovasculaires. Ce qui reste le plus compliqué est le manque de diversité alimentaire. Aucun écart n'est permis et ce régime est particulièrement difficile à tenir.Plusieurs inquiétudes persistent à propos du régime cétogène. Des problèmes de déficience nutritionnelle pourraient apparaître et rien ne prouve qu'il ne sera pas nocif sur le long terme. En effet, l'état de cétose est un recours en cas de manque de glucose, mais n'est pas censé être une condition permanente. "Il peut y avoir un déficit en vitamines, en minéraux et en fibres.", explique Luc Cynober, chef du service de biochimie à l'hôpital Cochin et auteur du livre Tout sur votre poids, ne prenez pas de risques! . "Avec ce régime, le corps est forcé d'utiliser ses réserves de glucose, or dans le muscle, le glucose est stocké avec de l'eau. Son utilisation entraîne donc une élimination d'eau qui contribue à la perte de poids, mais aussi à une déshydratation".De plus, l'efficacité du régime n'est pas prouvée sur le long terme. Si on recommence à manger normalement, on risque de reprendre du poids. "Des travaux ont montré que les diètes pauvres en sucres permettent de maigrir plus rapidement que les régimes pauvres en graisses. Mais sur le long terme, les courbes de poids se rejoignent", affirme le Dr François Jornayvaz, responsable de l'unité de diabétologie aux Hôpitaux Universitaires de Genève et auteur de plusieurs articles scientifiques sur le régime cétogène.Le régime cétogène n'a pas réellement de durée dans le temps, il est davantage considéré comme un mode de vie. Certaines personnes peuvent très bien s'y adapter et d'autres n'y arriveront pas. Il est important de consulter un médecin et d'en parler avant de s'engager, car ce régime n'est pas adapté à tout le monde.Auteure: Margaux Glamocic