"Un phénomène observé depuis l'après-guerre", rappelle Alda Greoli, ministre wallonne de la Santé. "Cette surmortalité s'explique principalement par les conditions socio-économiques moins favorables pour une importante partie de la population wallonne."
...