Alors que le premier cas belge d'infection au coronavirus de Wuhan a été confirmé mardi, la VUB a, en parallèle, mis en ligne un test comprenant 14 questions destinées à évaluer la probabilité de porter le virus et à apporter des informations adéquates sur les actions à entreprendre en cas de résultat inquiétant. Les concepteurs signalent néanmoins que les conseil reçus via ce site ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation chez un médecin.

"Nous pensons qu'en marge du premier cas de coronavirus en Belgique, les prestataires de soins se verront fortement sollicités. Ce test permet aux gens de prendre la bonne décision et de réduire ainsi la charge de travail des médecins", explique le chef du projet.

Le questionnaire, disponible en Français, Néerlandais, Allemand, Anglais, Espagnol et Vietnamien, a été élaboré selon les directives du gouvernement et de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Il sera constamment actualisé en fonction de l'évolution de la situation.

Alors que le premier cas belge d'infection au coronavirus de Wuhan a été confirmé mardi, la VUB a, en parallèle, mis en ligne un test comprenant 14 questions destinées à évaluer la probabilité de porter le virus et à apporter des informations adéquates sur les actions à entreprendre en cas de résultat inquiétant. Les concepteurs signalent néanmoins que les conseil reçus via ce site ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation chez un médecin. "Nous pensons qu'en marge du premier cas de coronavirus en Belgique, les prestataires de soins se verront fortement sollicités. Ce test permet aux gens de prendre la bonne décision et de réduire ainsi la charge de travail des médecins", explique le chef du projet. Le questionnaire, disponible en Français, Néerlandais, Allemand, Anglais, Espagnol et Vietnamien, a été élaboré selon les directives du gouvernement et de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Il sera constamment actualisé en fonction de l'évolution de la situation.