L'étude a comparé les prix officiels pratiqués dans 18 pays pour 31 médicaments contre le cancer récemment mis sur le marché. Ceux qui paient le moins sont la Grande-Bretagne, la Grèce, l'Espagne et le Portugal, selon les chercheurs de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). La Suède, la Suisse et l'Allemagne sont les pays où ces médicaments sont les plus chers. La Belgique se situe également dans la moyenne supérieure.

Pour les chercheurs, l'industrie pharmaceutique doit se montrer plus transparente sur sa politique tarifaire. Le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block n'est, lui, pas surpris par les résultats de l'étude. "Nous sommes un petit pays", explique l'attaché de presse Tijs Ruysschaert. "Et la grandeur du marché joue un rôle prépondérant lors de ce genre négociations. Pour créer un territoire plus vaste et peser plus lourd dans les négociations, on essaye de coupler nos forces avec les Pays-Bas et le Luxembourg."

L'étude a comparé les prix officiels pratiqués dans 18 pays pour 31 médicaments contre le cancer récemment mis sur le marché. Ceux qui paient le moins sont la Grande-Bretagne, la Grèce, l'Espagne et le Portugal, selon les chercheurs de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). La Suède, la Suisse et l'Allemagne sont les pays où ces médicaments sont les plus chers. La Belgique se situe également dans la moyenne supérieure. Pour les chercheurs, l'industrie pharmaceutique doit se montrer plus transparente sur sa politique tarifaire. Le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block n'est, lui, pas surpris par les résultats de l'étude. "Nous sommes un petit pays", explique l'attaché de presse Tijs Ruysschaert. "Et la grandeur du marché joue un rôle prépondérant lors de ce genre négociations. Pour créer un territoire plus vaste et peser plus lourd dans les négociations, on essaye de coupler nos forces avec les Pays-Bas et le Luxembourg."