"Nous nous dirigeons vers une aide psychologique accessible et abordable pour tous ceux qui en ont besoin", affirme le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit).

L'objectif de l'accord est aussi d'aider les patients le plus vite possible, à savoir de prévoir une première consultation dans la semaine suivant une demande et au plus tard un mois après.

Le nouvel accord, qui fait partie de la révision du protocole "soins de santé mentale", reprend aussi d'autres réformes.

Le remboursement pour les psychologues cliniciens et les orthopédagogues est porté à 75 euros par session individuelle et 326 ou 400 euros pour session de groupe.

Le budget fédéral va sensiblement augmenter, pour passer à 152 millions d'euros, soit presque quatre fois plus que l'enveloppe prévue pour 2020 par l'ancienne ministre Maggie De Block (Open Vld).

"Nous nous dirigeons vers une aide psychologique accessible et abordable pour tous ceux qui en ont besoin", affirme le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit). L'objectif de l'accord est aussi d'aider les patients le plus vite possible, à savoir de prévoir une première consultation dans la semaine suivant une demande et au plus tard un mois après. Le nouvel accord, qui fait partie de la révision du protocole "soins de santé mentale", reprend aussi d'autres réformes. Le remboursement pour les psychologues cliniciens et les orthopédagogues est porté à 75 euros par session individuelle et 326 ou 400 euros pour session de groupe. Le budget fédéral va sensiblement augmenter, pour passer à 152 millions d'euros, soit presque quatre fois plus que l'enveloppe prévue pour 2020 par l'ancienne ministre Maggie De Block (Open Vld).