Récolter un maximum de photos de mains formant un zéro "parce que chacun a droit à une vie sans discrimination", c'est l'objectif de cette nouvelle campagne. Les citoyens sont ainsi invités à poster leurs clichés sur les réseaux sociaux ou dans la galerie du site www.zero-discrimination.be.

En Belgique, 13% des personnes infectées par le VIH ont en effet déjà connu un refus de soin en raison de leur séropositivité et plus de 15% se sont vues refuser ou compliquer l'accès à des biens et services comme des assurances ou des prêts bancaires, pointe la plate-forme. Illégale, cette discrimination est également injustifiée puisqu'une personne séropositive traitée, avec une charge virale (quantité de virus dans le sang) indétectable ne transmet plus le virus.

Or, "grâce à leur traitement et à un bon suivi médical, 97% des personnes dépistées ont aujourd'hui une charge virale indétectable", souligne l'association.

Outre le défi "Zéro Discrimination", un ruban rouge illuminera samedi, de 17h à 23h, la gare de Bruxelles-Central, le Shopping Rive Gauche de Charleroi, l'Hôtel de Ville d'Anvers, le Vooruit gantois et scintillera également en face de la gare de Liège-Guillemins. Ce symbole de la lutte contre le VIH sera distribué notamment dans ces cinq endroits.

Dans la capitale, le piétonnier du boulevard Anspach accueillera dès 18h le DJ Set du Bruxellois Luca Pecoraro, alias Todiefor. Des tests de dépistage gratuits, immédiats et anonymes, un bowling contre le VIH et les IST, un photomaton et une distribution de préservatifs sont également au programme.