B. 1.617.2.1, ou AY.1, de son nom officiel, ou delta plus. Le "variant" du variant delta a été découvert une première fois en mars, en Europe. Le delta original, lui, vient d'Inde, et portait avant le nom de variant indien. Le "plus" indique une mutation de la protéine du virus.

Les infections au delta plus sont pour le moment rares. Seuls 39 cas ont été détectés au Royaume-Uni, 70 en Inde et deux récemment en Corée du Sud. Le variant a été découvert dans plus de 30 pays, et représenterait moins de 500 cas.

Plus contagieux ou non? Selon certains experts oui, selon d'autres non. De plus amples chiffres seraient encore nécessaires pour observer des tendances. Selon le ministre indien de la Santé, le variant s'attacherait plus simplement aux cellules des poumons, et serait plus résistant aux médicaments.

Selon Colin Angus, un spécialiste britannique en santé publique, ce sous-variant, comme d'autres sous-variant des variants précédents, ne devrait pas pouvoir prendre pied. La position du delta serait trop forte pour que les "plus" puisse s'établir. Les vaccins semblent d'ailleurs protéger contre ce variant.

Selon le virologue américain Richard Novak, seuls les variants plus contagieux peuvent survivre. Il s'agit de la sélection naturelle, et il ne serait donc pas impossible de voir d'autres variants apparaître et remplacer le delta ; où la question des vaccins dans le monde entier est importante.

Le delta en Belgique

En Belgique, le variant delta représente la quasi totalité des cas de covid. Dans un séquencage de la KU Leuven, il sort que 95% des échantillons, pris entre le 19 juillet et le 1 août, représentent le variant delta. Le variant remplace ainsi celui qui était dominant avant, le variant alpha (britannique). Les différents séquencages montrent également que le variant beta et gamma n'ont jamais véritablement pu prendre pied en Belgique.

Le variant delta est 60% plus contagieux que le variant alpha.

B. 1.617.2.1, ou AY.1, de son nom officiel, ou delta plus. Le "variant" du variant delta a été découvert une première fois en mars, en Europe. Le delta original, lui, vient d'Inde, et portait avant le nom de variant indien. Le "plus" indique une mutation de la protéine du virus. Les infections au delta plus sont pour le moment rares. Seuls 39 cas ont été détectés au Royaume-Uni, 70 en Inde et deux récemment en Corée du Sud. Le variant a été découvert dans plus de 30 pays, et représenterait moins de 500 cas.Plus contagieux ou non? Selon certains experts oui, selon d'autres non. De plus amples chiffres seraient encore nécessaires pour observer des tendances. Selon le ministre indien de la Santé, le variant s'attacherait plus simplement aux cellules des poumons, et serait plus résistant aux médicaments. Selon Colin Angus, un spécialiste britannique en santé publique, ce sous-variant, comme d'autres sous-variant des variants précédents, ne devrait pas pouvoir prendre pied. La position du delta serait trop forte pour que les "plus" puisse s'établir. Les vaccins semblent d'ailleurs protéger contre ce variant. Selon le virologue américain Richard Novak, seuls les variants plus contagieux peuvent survivre. Il s'agit de la sélection naturelle, et il ne serait donc pas impossible de voir d'autres variants apparaître et remplacer le delta ; où la question des vaccins dans le monde entier est importante.Le delta en BelgiqueEn Belgique, le variant delta représente la quasi totalité des cas de covid. Dans un séquencage de la KU Leuven, il sort que 95% des échantillons, pris entre le 19 juillet et le 1 août, représentent le variant delta. Le variant remplace ainsi celui qui était dominant avant, le variant alpha (britannique). Les différents séquencages montrent également que le variant beta et gamma n'ont jamais véritablement pu prendre pied en Belgique.Le variant delta est 60% plus contagieux que le variant alpha.