Ce feu vert de l'Union européenne sera accordé "début mars puisque l'agence du médicament européenne est en train de passer en revue toutes les informations que lui a communiquées Johnson & Johnson pour pouvoir mettre sur le marché ce vaccin", a affirmé Mme Pannier-Runacher sur la chaîne de télévision France 3.

Les premières doses devraient "arriver fin mars-début avril puisqu'il y a un délai pour la production des doses", cela est "encore en discussion avec le laboratoire", a-t-elle ajouté.

"C'est une très bonne nouvelle parce que ce vaccin nécessite une seule dose, en revanche il est possible qu'il nécessite des rappels, nous ne le savons pas encore", a-t-elle prévenu.

Les Etats-Unis ont accordé samedi une autorisation en urgence au vaccin unidose de Johnson & Johnson pour les personnes âgées de 18 ans et plus.

Mme Pannier-Runacher a en outre précisé que sur la "cible" des 600 millions de doses de vaccins attendues en Europe d'ici fin juin, 77 millions seront destinées à la France.

"Cela correspond au quota populationnel, c'est-à-dire à chaque fois que 10 millions de doses sont livrées en Europe, il y en a 1,5 million pour la France parce que nous représentons 15% de la population européenne", a expliqué Mme Pannier-Runacher.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s'est dite jeudi "optimiste" sur son objectif de vacciner 70% de la population adulte de l'UE, soit quelque 225 millions d'Européens, d'ici à "la fin de l'été", à la faveur de la forte augmentation attendue des livraisons des laboratoires.

Un graphique diffusé par la Commission jeudi montrait que l'UE s'attend à recevoir d'ici à fin juin près de 600 millions de doses -- si toutes les livraisons promises et attendues se concrétisent.

Ce feu vert de l'Union européenne sera accordé "début mars puisque l'agence du médicament européenne est en train de passer en revue toutes les informations que lui a communiquées Johnson & Johnson pour pouvoir mettre sur le marché ce vaccin", a affirmé Mme Pannier-Runacher sur la chaîne de télévision France 3.Les premières doses devraient "arriver fin mars-début avril puisqu'il y a un délai pour la production des doses", cela est "encore en discussion avec le laboratoire", a-t-elle ajouté."C'est une très bonne nouvelle parce que ce vaccin nécessite une seule dose, en revanche il est possible qu'il nécessite des rappels, nous ne le savons pas encore", a-t-elle prévenu.Les Etats-Unis ont accordé samedi une autorisation en urgence au vaccin unidose de Johnson & Johnson pour les personnes âgées de 18 ans et plus.Mme Pannier-Runacher a en outre précisé que sur la "cible" des 600 millions de doses de vaccins attendues en Europe d'ici fin juin, 77 millions seront destinées à la France."Cela correspond au quota populationnel, c'est-à-dire à chaque fois que 10 millions de doses sont livrées en Europe, il y en a 1,5 million pour la France parce que nous représentons 15% de la population européenne", a expliqué Mme Pannier-Runacher.La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s'est dite jeudi "optimiste" sur son objectif de vacciner 70% de la population adulte de l'UE, soit quelque 225 millions d'Européens, d'ici à "la fin de l'été", à la faveur de la forte augmentation attendue des livraisons des laboratoires.Un graphique diffusé par la Commission jeudi montrait que l'UE s'attend à recevoir d'ici à fin juin près de 600 millions de doses -- si toutes les livraisons promises et attendues se concrétisent.