En février 2018, lorsque la fusée Falcon Heavy d'Elon Musk a quitté la Terre dans un ouragan de fumée, elle emportait un objet un peu particulier. Au lieu d'équipements supplémentaires, l'entrepreneur de Space X y a embarqué sa voiture - une Tesla Roadster rouge cerise. Un mannequin vêtu d'une combinaison spatiale occupait le siège du conducteur.
...

En février 2018, lorsque la fusée Falcon Heavy d'Elon Musk a quitté la Terre dans un ouragan de fumée, elle emportait un objet un peu particulier. Au lieu d'équipements supplémentaires, l'entrepreneur de Space X y a embarqué sa voiture - une Tesla Roadster rouge cerise. Un mannequin vêtu d'une combinaison spatiale occupait le siège du conducteur.Mais la vraie surprise se trouve dans la boîte à gants: un exemplaire de la série de livres 'Fondation' d'Isaac Asimov, protégé sous verre. Se déroulant dans un empire inter-galactique en plein effondrement, dans un "futur" éloigné de quelque 50 000 ans, cette saga de science-fiction avait enflammé l'intérêt de Musk pour les voyages dans l'espace alors qu'il n'était qu'un adolescent. Cette saga se promène maintenant autour de notre système solaire pour les quelque 10 millions d'années à venir.Tel est le pouvoir de la lecture et des livres. Du logiciel fictif "Earth" développé dans le roman de Neal Stephenson "Snow Crash", qui préfigurait Google Earth, à une nouvelle sur des téléphones qui aurait pu mener à la création d'Internet, la lecture a semé des idées dans la tête d'innombrables innovateurs. Des idées qui plus tard ont germé, comme le prouve cette déclaration de l'ancien président américain, Barack Obama, qui a déclaré que la lecture lui a appris qui il est et en quoi il croit.Mais même si vous n'avez pas d'ambitions aussi grandes, la lecture pourrait bien donner un coup de pouce à votre carrière ; il a été démontré que prendre habitude de lire régulièrement réduit le stress, stimule le fonctionnement du cerveau et améliore même l'empathie. Sans parler des avantages évidents de cette pratique, telles toutes les informations contenues dans les pages des livres. Voici donc votre guide des avantages avérés de la lecture, mais surtout vous expliquer comment rejoindre le club "exclusif" des personnes qui lisent pendant au moins une heure chaque jour."Lisez" votre chemin vers l'empathieSuivre le chemin de l'empathie. Bien que traditionnellement le monde des affaires ait mis de côté l'intelligence émotionnelle au profit d'autres facteurs comme la confiance et la capacité de prendre rapidement des décisions importantes, ces dernières années, l'empathie est de plus en plus considérée comme une compétence importante. Selon une étude de 2016 réalisée par Development Dimensions International, une société de conseil en ressources humaines, les leaders qui maîtrisent l'empathie ont tendance à sur-performer les autres de 40 %.Déjà en 2013, le psychologue social David Kidd réfléchissait aux activités qui pourraient conduire à augmenter l'empathie. "En tant que lecteur de toute une vie, il m'est venu à l'esprit que la fiction est un lieu où nous recevons régulièrement beaucoup d'aide pour vivre l'expérience unique d'autres personnes", déclare-t-il.Avec un collègue de la New School for Social Research de New York, Kidd a décidé de vérifier si la lecture peut améliorer notre soi-disant "théorie de l'esprit" c'est-à-dire notre capacité de comprendre que d'autres personnes ont des pensées et des désirs, et que ceux-ci peuvent être différents des nôtres. Ce n'est pas exactement la même chose que l'empathie, mais on pense que ces deux compétences sont étroitement liées.Pour le découvrir, ils ont demandé aux participants à l'étude de lire des extraits de ce que l'on appelle des "grands classiques de la littérature", des romans primés - comme "Les grandes espérances" de Charles Dickens -, d'autres avaient des romans plus "populaires" de type "fiction", comme des thrillers et des romans d'amour. On a demandé au dernier groupe de participants de lire un livre de non-fiction ou de ne rien lire du tout. Ensuite, tous les participants à l'étude ont été testés pour voir si leur théorie de l'esprit s'était améliorée.Le postulat de départ était que la littérature "classique", celle qui a été primée, a tendance à présenter un monde de personnages plus réalistes auxquels le lecteur peut plus facilement s'identifier, une sorte de terrain d'entraînement qui permettrait d'affiner notre compréhension des autres. D'autre part, la fiction a été tirée d'une anthologie, de sorte qu'elle n'a pas reçu le même appui de la part de la critique. Les chercheurs pensaient que cette écriture serait probablement de moindre qualité et qu'elle inclurait peut-être plus de personnages qui agissent de façon prévisible.Les résultats ont été frappants: les lecteurs de romans littéraires primés par la critique ont obtenu les meilleurs résultats à chaque test, comparativement à ceux qui lisent des romans du genre "fiction", des ouvrages de non-fiction ou rien du tout. Bien que les chercheurs n'aient pas mesuré directement comment cette théorie améliorée de l'esprit pourrait nous influencer, David Kidd souligne qu'il est à peu près certain que les lecteurs réguliers vont développer leur empathie. "La plupart des gens, s'ils savent ce que ressentent les autres personnes, utiliseront cette information de façon prosociale."En plus d'améliorer votre capacité à communiquer avec vos collègues, l'empathie pourrait mener à des réunions et à des collaborations plus productives. "Des recherches montrent que les gens ont tendance à être plus productifs dans les groupes où ils se sentent libres d'exprimer leur désaccord - surtout lorsqu'il s'agit de tâches créatives ", dit David Kidd. "Je pense que c'est un exemple où une sensibilité et un intérêt accrus pour les expériences des autres pourraient être utiles en milieu de travail."