On suppose généralement que les acouphènes provoqués par l'exposition au bruit sont la conséquence d'une hyperactivité prolongée de la zone du cortex cérébral responsable de la perception sonore. D'autres facteurs peuvent aussi accroître leur volume : le stress, la fatigue...