Les thérapies complémentaires et alternatives sont celles que les patients utilisent en plus ou à la place de soins médicaux traditionnels. Selon une nouvelle recherche publiée dans la revue JAMA Oncology, environ un tiers des patients atteints de cancer ont eu recours à un traitement alternatif au cours de l'année écoulée. Et certains d'entre eux déclarent ne pas avoir prévenu leur médecin qu'ils utilisaient des thérapies parallèles. Un comportement qui pose problème, et qui peut même mettre le patient en danger. En effet, les thérapies alternatives peuvent représenter des risques pour la santé, surtout si les patients arrêtent dans le même temps les traitements conventionnels.
...