Cela illustre bien le paradoxe des vacances : on veut en profiter pour prendre du bon temps et se détendre, mais une certaine pression due à l'organisation apporte aussi son lot de stress. Et selon les médias internationaux, le Time et l'édition australienne de Vogue en tête, il y a un art de vivre typique à nos voisins néerlandais qui pourrait arranger ça : le "niksen" (de "niks" en néerlandais, "rien"), ou l'art de ne strictement rien faire. Une pratique bien plus difficile à mettre en oeuvre qu'on ne le pense, vue comme un antidote au stress et au burn-out, explique De Standaard.
...