Les écologistes soulignent être "le seul parti à progresser en pourcents par rapport à 2006" tandis que le MR a perdu très légèrement. Dès lors, ils plaident pour une "majorité progressiste". Au cabinet du bourgmestre Charles Picqué (PS), on juge naturel de discuter d'abord avec le partenaire actuel (MR), avec qui la législature précédente "s'est bien passée", sans toutefois exclure un changement de coalition. La liste du bourgmestre a obtenu 43,5% des voix à Saint-Gilles (19 sièges). Ecolo-Groen est deuxième, avec 21,03% (8 sièges), devant le MR (14,95% et 6 sièges). Le cdH est le dernier parti représenté au conseil communal, avec 7,99% et 2 sièges. (VIM)

Les écologistes soulignent être "le seul parti à progresser en pourcents par rapport à 2006" tandis que le MR a perdu très légèrement. Dès lors, ils plaident pour une "majorité progressiste". Au cabinet du bourgmestre Charles Picqué (PS), on juge naturel de discuter d'abord avec le partenaire actuel (MR), avec qui la législature précédente "s'est bien passée", sans toutefois exclure un changement de coalition. La liste du bourgmestre a obtenu 43,5% des voix à Saint-Gilles (19 sièges). Ecolo-Groen est deuxième, avec 21,03% (8 sièges), devant le MR (14,95% et 6 sièges). Le cdH est le dernier parti représenté au conseil communal, avec 7,99% et 2 sièges. (VIM)