En effet, Ryanair devra payer à Brussels Airport la même chose que ce que paie Brussels Airlines. "Mais il reste une différence préoccupante que les autorités belges devraient gérer un jour", précise Étienne Davignon. "Brussels Airlines paie la sécurité sociale belge alors que Ryanair, bien que les équipes et les pilotes soient en Belgique, paie la sécurité sociale irlandaise. C'est un élément de concurrence déloyale." Le président du CA de Brussels Airlines reste pourtant serein. "Il n'y a pas de raison de croire que nous sommes moins capables d'apporter aux passagers ce qu'ils souhaitent", indique-t-il. "Nous devons trouver, en interne, les conditions pour pouvoir contrer la concurrence parce que notre objectif est de croître et pas de diminuer", conclut Étienne Davignon. (Belga)

En effet, Ryanair devra payer à Brussels Airport la même chose que ce que paie Brussels Airlines. "Mais il reste une différence préoccupante que les autorités belges devraient gérer un jour", précise Étienne Davignon. "Brussels Airlines paie la sécurité sociale belge alors que Ryanair, bien que les équipes et les pilotes soient en Belgique, paie la sécurité sociale irlandaise. C'est un élément de concurrence déloyale." Le président du CA de Brussels Airlines reste pourtant serein. "Il n'y a pas de raison de croire que nous sommes moins capables d'apporter aux passagers ce qu'ils souhaitent", indique-t-il. "Nous devons trouver, en interne, les conditions pour pouvoir contrer la concurrence parce que notre objectif est de croître et pas de diminuer", conclut Étienne Davignon. (Belga)