Jeudi, le Comori avait mis la dernière main aux textes réglant le transfert de compétences, pour un montant oscillant entre 17 et 20 milliards d'euros, compte tenu de l'inflation. L'ensemble des textes devrait être déposé au parlement dans les prochaines semaines, puis envoyés pour avis au Conseil d'Etat. Les débats s'engageraient alors à la rentrée parlementaire qui devrait être anticipée. (Belga)

Jeudi, le Comori avait mis la dernière main aux textes réglant le transfert de compétences, pour un montant oscillant entre 17 et 20 milliards d'euros, compte tenu de l'inflation. L'ensemble des textes devrait être déposé au parlement dans les prochaines semaines, puis envoyés pour avis au Conseil d'Etat. Les débats s'engageraient alors à la rentrée parlementaire qui devrait être anticipée. (Belga)