Il est considéré comme une des icônes de la politique du pays pour avoir participé, avec Patrice-Emery Lumumba, à la signature de l'acte consacrant l'indépendance du Congo belge, devenu Zaïre, puis République démocratique du Congo (RDC) depuis 1997. Né en 1928, Justin Bomboko avait été le premier Congolais diplômé de l'Université libre de Bruxelles (ULB). A l'accession du pays à l'indépendance, il a été nommé commissaire général (l'équivalent de ministre) aux Affaires étrangères et au Commerce extérieur dans le gouvernement de Patrice Emery Lumumba - assassiné en janvier 1961 - puis président du Collège des commissaires généraux en 1960-1961, ministre des Affaires étrangères de 1960 à 1963, et de 1965 à 1969. (Belga)

Il est considéré comme une des icônes de la politique du pays pour avoir participé, avec Patrice-Emery Lumumba, à la signature de l'acte consacrant l'indépendance du Congo belge, devenu Zaïre, puis République démocratique du Congo (RDC) depuis 1997. Né en 1928, Justin Bomboko avait été le premier Congolais diplômé de l'Université libre de Bruxelles (ULB). A l'accession du pays à l'indépendance, il a été nommé commissaire général (l'équivalent de ministre) aux Affaires étrangères et au Commerce extérieur dans le gouvernement de Patrice Emery Lumumba - assassiné en janvier 1961 - puis président du Collège des commissaires généraux en 1960-1961, ministre des Affaires étrangères de 1960 à 1963, et de 1965 à 1969. (Belga)