La réforme des services de secours a été votée en 2007 et prévoyait un financement à 50-50 entre le fédéral et les communes, mais ce rééquilibrage n'a jamais été atteint. "Bon nombre de communes craignent pour leurs finances", a souligné M. Furlan, interpellé par M. Prévot en plénière du parlement wallon. Le ministre a écrit à Mme Milquet pour lui proposer la piste provinciale, rapportait mercredi Le Soir. Il s'interroge sur la solidarité qui existera entre communes centre de zone et les communes desservies dans le projet fédéral actuel, et met en avant l'expertise des provinces et de leurs gouverneurs, ainsi que l'administration déjà existante. "Je n'ai jamais plaidé pour une suppression des provinces, mais pour leur amélioration", a-t-il rappelé. Le découpage des zones de secours est l'un des volets la réforme de ces services que la ministre de l'Intérieur cherche à finaliser. (Belga)

La réforme des services de secours a été votée en 2007 et prévoyait un financement à 50-50 entre le fédéral et les communes, mais ce rééquilibrage n'a jamais été atteint. "Bon nombre de communes craignent pour leurs finances", a souligné M. Furlan, interpellé par M. Prévot en plénière du parlement wallon. Le ministre a écrit à Mme Milquet pour lui proposer la piste provinciale, rapportait mercredi Le Soir. Il s'interroge sur la solidarité qui existera entre communes centre de zone et les communes desservies dans le projet fédéral actuel, et met en avant l'expertise des provinces et de leurs gouverneurs, ainsi que l'administration déjà existante. "Je n'ai jamais plaidé pour une suppression des provinces, mais pour leur amélioration", a-t-il rappelé. Le découpage des zones de secours est l'un des volets la réforme de ces services que la ministre de l'Intérieur cherche à finaliser. (Belga)