Les télévisions locales ironisaient sur un personnel électoral bras ballants "et qui s'ennuie". Par contraste, dans le quartier populaire de Meiggs, au coeur de Santiago, c'est la bousculade autour des boutiques. Plus de 13 millions d'électeurs (sur une population de quelque 16,5 millions d'habitants) sont appelés aux urnes. "Je demande aux gens de voter, c'est très important que les gens qui veulent un pays qui marche bien aillent voter", a exhorté la candidate de la droite Evelyn Matthei. Pour sa part, la candidate socialiste a appelé ses compatriotes à voter "pour les changements dont le Chili a besoin". "Pour le Chili, il s'agit de la première élection présidentielle avec le vote volontaire", a rappelé Michelle Bachelet. L'abstention a dépassé les 50% au premier tour et pourrait s'accentuer en raison de l'importante avance de Mme Bachelet, de la proximité des fêtes de fin d'année et des grandes vacances scolaires ainsi que de l'absence d'enjeu réel, selon des analystes. Michelle Bachelet, 62 ans, médecin de formation et première femme élue à la tête d'un pays sud-américain en 2006, a largement pris la tête du premier tour il y a un mois avec 46,6% des voix face à huit autres candidats. Elle est créditée pour ce deuxième tour de 64% des intentions de vote. (Belga)

Les télévisions locales ironisaient sur un personnel électoral bras ballants "et qui s'ennuie". Par contraste, dans le quartier populaire de Meiggs, au coeur de Santiago, c'est la bousculade autour des boutiques. Plus de 13 millions d'électeurs (sur une population de quelque 16,5 millions d'habitants) sont appelés aux urnes. "Je demande aux gens de voter, c'est très important que les gens qui veulent un pays qui marche bien aillent voter", a exhorté la candidate de la droite Evelyn Matthei. Pour sa part, la candidate socialiste a appelé ses compatriotes à voter "pour les changements dont le Chili a besoin". "Pour le Chili, il s'agit de la première élection présidentielle avec le vote volontaire", a rappelé Michelle Bachelet. L'abstention a dépassé les 50% au premier tour et pourrait s'accentuer en raison de l'importante avance de Mme Bachelet, de la proximité des fêtes de fin d'année et des grandes vacances scolaires ainsi que de l'absence d'enjeu réel, selon des analystes. Michelle Bachelet, 62 ans, médecin de formation et première femme élue à la tête d'un pays sud-américain en 2006, a largement pris la tête du premier tour il y a un mois avec 46,6% des voix face à huit autres candidats. Elle est créditée pour ce deuxième tour de 64% des intentions de vote. (Belga)