Qu'est-ce qu'un beau geste ?
...

Qu'est-ce qu'un beau geste ? Quand un geste est positif pour celui à qui il est destiné, il l'est tout autant pour celui qui l'a posé. Plus il est gratuit, plus il est " sans attente " en retour, plus il sera magique. Et plus il sera secret, plus il sera poétique. C'est l'antithèse du cadeau d'entreprise, le summun du geste commercial. Qu'avez-vous récemment fait pour vous-même ? C'est une question très difficile car je vis actuellement une période de stress intense, avec la sortie de l'album (NDLR : The Man with a Monkey Face, Universal)et de la BD (NDLR : L'Homme à la tête de singe , avec Otocto et Kid Toussaint, Dupuis, 64 p.). Mais pour être honnête, quand un projet ne fonctionne pas, je stresse tout autant que quand un projet fonctionne, car j'ai toujours peur que cela s'arrête. Donc mon challenge, c'est d'arriver à vivre dans le moment présent. Sinon, je m'astreint à voir mon ostéopathe et mon kinésiologue une fois par mois. Et pour votre entourage, privé ou professionnel ? J'ai prêté ma voiture à quelqu'un qui en avait besoin pour plusieurs semaines. Sauf que c'était la seule voiture munie de pneus neige que nous avions, donc ça a été très compliqué pour nous déplacer. Mais peu importe, je ne l'ai pas regretté car j'aurais aimé qu'on le fasse pour moi. Souvent, on se prive de faire des choses " bien " parce qu'on pense toujours " trop loin ". Or, c'est en suivant son élan qu'on prend les meilleurs décisions, à tout le moins celles que nous trouvons les plus justes. Et pour la société ? J'ai été végétarien pendant des années et là, je le redeviens. Sinon, lorsque j'ai de gros events, je propose toujours à des associations comme WWF ou Greenpeace de bénéficier d'un peu plus de visibilité. Et enfin dans mon travail qui, en même temps que le succès, m'a beaucoup responsabilisé dans l'exemple que je devais donner. Alors je m'efforce de porter au mieux ces valeurs, comme la rencontre avec l'autre et la nécessité de poursuivre ses rêves quoi qu'il arrive. Quel beau geste avez-vous posé pour des gens qui ne vous aiment pas ou que vous n'aimez pas ? J'ai de la chance, mes détracteurs sont plutôt calmes. Mais quand je lis des commentaires négatifs sur les réseaux sociaux, par exemple, plutôt que de me défendre, je mets des likes et des smileys, ça désamorce beaucoup mieux les conflits. Qu'avez-vous lu, vu ou entendu récemment qui vous réconcilie avec la nature humaine ? J'ai lu un Science & Vie consacré aux génies qui expliquait que les hommes qui ont changé le monde sont avant tout ceux qui ont été capables de tisser des liens non seulement entre différentes disciplines mais également entre les gens. Cela m'a fait du bien. Quel est l'acte dont vous êtes le plus fier ? Après dix ans sous statut d'artiste, je suis enfin devenu indépendant. Le statut d'artiste, c'était super mais je devais dépasser la culture de la peur et oser me lancer sans filet. Quel acte a-t-on posé à votre égard et qui a changé votre vie ? Universal Music et Dupuis m'ont fait confiance à 100 %. Avant, il n'y avait que mes parents pour le faire... Cela a changé beaucoup de choses pour moi. Qui sont les personnes qui vous inspirent ? Ma mère, une femme toujours positive et qui a le don de chasser toutes les pensées négatives. J'aimerais être comme elle, que cela devienne un réflexe alors qu'à l'heure actuelle, c'est plutôt du boulot pour moi. Sinon, Maître Yoda, pour les mêmes raisons... Sauf que lui, il a une épée en plus. Quelle est la dernière chose que vous avez donnée ? Une gaufre à un SDF dans la rue. J'en avais deux, j'ai gardé l'autre. Selon vous, le monde irait mieux si... Si les gens voyageaient plus et si, surtout, on arrêtait de se plaindre. Transmettre un message positif aux gens fait d'ailleurs partie intégrante de ma démarche artistique et c'est beaucoup plus difficile que de se plaindre.