"Nous avons pu libérer jeudi trois phoques gris et un phoque commun", a détaillé Victor Vienne, l'un des soigneurs du Sea Life. "Ils avaient été accueillis pour la plupart épuisés car des gens et des chiens les avaient harcelés." Les mammifères marins ont entretemps repris des forces et ont retrouvé la mer pour de nouvelles aventures.

Le centre recueille et soigne chaque année, depuis 1998, plusieurs dizaines de phoques affaiblis ou malades. Il insiste régulièrement sur l'importance de laisser en paix les phoques que l'on croise sur les plages, et de ne surtout pas s'en approcher.

"Nous avons pu libérer jeudi trois phoques gris et un phoque commun", a détaillé Victor Vienne, l'un des soigneurs du Sea Life. "Ils avaient été accueillis pour la plupart épuisés car des gens et des chiens les avaient harcelés." Les mammifères marins ont entretemps repris des forces et ont retrouvé la mer pour de nouvelles aventures. Le centre recueille et soigne chaque année, depuis 1998, plusieurs dizaines de phoques affaiblis ou malades. Il insiste régulièrement sur l'importance de laisser en paix les phoques que l'on croise sur les plages, et de ne surtout pas s'en approcher.