Cet appel, qui circule sur les réseaux sociaux, est massivement relayé sous la bannière #bravopourlessoins. Le rendez-vous est fixé à 20h00 aux fenêtres, velux ou balcons.

Selon la porte-parole de la Croix-Rouge de Belgique, Nancy Ferroni, des ambulanciers ont signalé de nombreux applaudissements, pouces levés, signes et encouragements de personnes croisées sur leurs trajets. "Ces gestes touchent particulièrement notre personnel de soins. Un restaurateur a également apporté mardi soir des plats à la garde des ambulanciers de la Croix-Rouge", explique-t-elle. La Croix-Rouge dispose de 17 centres de pré-tri en Wallonie et d'un à Bruxelles, à Saint-Luc.

Une porte-parole du CHU Saint-Pierre, à Bruxelles, ajoute que l'établissement bénéficie d'un grand soutien de la population : des personnes qui proposent de coudre des masques, des restaurateurs qui offrent des repas, des artistes qui réalisent des dessins pour décorer les unités de soins, des scouts qui ont ramené des tentes pour les urgences, etc.

Cet appel, qui circule sur les réseaux sociaux, est massivement relayé sous la bannière #bravopourlessoins. Le rendez-vous est fixé à 20h00 aux fenêtres, velux ou balcons. Selon la porte-parole de la Croix-Rouge de Belgique, Nancy Ferroni, des ambulanciers ont signalé de nombreux applaudissements, pouces levés, signes et encouragements de personnes croisées sur leurs trajets. "Ces gestes touchent particulièrement notre personnel de soins. Un restaurateur a également apporté mardi soir des plats à la garde des ambulanciers de la Croix-Rouge", explique-t-elle. La Croix-Rouge dispose de 17 centres de pré-tri en Wallonie et d'un à Bruxelles, à Saint-Luc. Une porte-parole du CHU Saint-Pierre, à Bruxelles, ajoute que l'établissement bénéficie d'un grand soutien de la population : des personnes qui proposent de coudre des masques, des restaurateurs qui offrent des repas, des artistes qui réalisent des dessins pour décorer les unités de soins, des scouts qui ont ramené des tentes pour les urgences, etc.